Aquarium

Accueil » Animalerie » Maison » Aquarium

Bonjour à tous, aujourd’hui on vous propose de découvrir un guide d’achat sur l’aquarium qui fera parti de votre décoration.
Aline

La définition donnée à un aquarium est celle d’un bac conçu à partir d’un matériau transparent (le verre en général) et dans lequel se fait l’élevage ou la culture de végétaux ou d’animaux aquatiques. Le bac est équipé d’un certain nombre de matériels qui permettent de reconstituer intégralement un environnement aquatique complet tel que celui de la mer, l’eau douce, le marais, … Ledit environnement ainsi reconstitué peut accueillir toutes sortes de poissons, invertébrés et/ou plantes (idéal pour former un véritable écosystème).

Pour ce qui est des conditions de vie des espèces présentes dans l’aquarium, alors qu’un système d’éclairage assure une intensité lumineuse sur l’ensemble de l’écosystème, un chauffe-eau garantit quant à lui une température convenable et homogène dans l’espace. L’aquarium dispose aussi d’un dispositif de filtrage et une pompe à eau proposant en continu aux poissons et plantes un cadre de vie écologiquement en adéquation avec leur milieu d’origine.

Aquarium
Aquarium

Comment choisir l’aquarium adapté à ses besoins ?

Avant de se lancer dans l’achat d’un aquarium, il est important de prendre en compte certains critères. Les plus importants ont d’ailleurs été mentionnés ci-dessous.

Les types d’aquariums

3 principaux types d’aquariums sont commercialisés sur le marché.

  • L’aquarium communautaire : il est capable d’accueillir tous les types d’animaux et végétaux, sans prendre en compte leurs régions de provenance (c’est d’ailleurs pour cela qu’on lui associe le terme « communautaire »). Il est très apprécié par les personnes qui font leur premier achat. Bien qu’il semble facile à entretenir, il est conseillé d’accorder une attention particulière à la température et la qualité de l’eau (ces critères doivent en effet convenir à toutes les espèces).
  • L’aquarium biotope : il se distingue de l’aquarium communautaire par sa volonté de reproduire un milieu biologique présentant des conditions de vie homogènes. Ledit milieu peut être un cours d’eau, une rivière, une zone rocheuse ou une roselière par exemple.
  • L’aquarium géographique ou régional : contrairement au modèle précédent, il reproduit exactement l’écosystème d’une région géographique particulière de la planète. Cet écosystème peut être une rivière de l’Asie du Sud-est, le lac Tanganyika en Afrique, un fleuve côtier d’Amérique centrale ou les étangs du bassin de l’Amazone par exemple.

En plus de ces 3 types d’aquariums il existe aussi des aquariums spécifiques, des aquariums hollandais, des aquariums utilitaires et des aqua-terrariums.

La taille et le volume

C’est sans le moindre doute le point le plus important à prendre en compte car il en va de la survie des poissons. Pour cela, il est conseillé d’opter pour un modèle dont le bac a une capacité supérieure à 120 litres. En effet, les grands bacs sont non seulement plus faciles à entretenir que les petits, mais ils mettent aussi les poissons à l’abri de certaines maladies.

Le lieu d’installation

L’aquarium ne doit pas être installé à n’importe quel endroit de la maison. Ainsi, veillez à ce que ledit endroit ne soit ni trop proche d’une source de chaleur, ni exposé aux courants d’air. Dns l’idéal, les espaces calmes, à l’abri de la lumière du soleil et à proximité d’une prise de courant électrique sont à privilégier.

Bac ou bocal ?

Il est conseillé d’investir dans l’achat d’un bac rectangulaire (le bocal est donc à éviter). Dans un bocal, les poissons passent en effet leurs journées à tourner en rond, ce qui a une influence négative sur leur croissance. En plus de cela, le bocal a tendance à déformer les images des poissons.

Les accessoires disponibles

Pour éviter les pertes de temps inutiles, il est préférable d’opter pour un aquarium doté d’un filtre, une pompe à air et des néons adaptés aux besoins des poissons. Mais si vous souhaitez vous-même installer ces différents équipements dans l’aquarium, prenez bien en compte les besoins des différentes espèces animales et végétales qui s’y trouvent.

Pièges à éviter lors de l’achat

En plus des considérations à prendre à compte lors de l’achat d’un aquarium, il y a également des pièges à éviter :

  • assurez-vous de la présence d’un filtre : le filtre contient notamment des bactéries qui dégradent les déchets provenant des poissons ;
  • contrairement à ce que l’on pourrait croire, un nouveau poisson n’est pas forcément en bonne santé. Dans l’idéal, il est conseillé de mettre les nouveaux poissons en quarantaine dans un autre bac (pendant 2 semaines environ), avant de les ajouter dans l’aquarium par la suite ;
  • évitez d’ajouter plusieurs poissons et végétaux dans l’aquarium : quelles que soient les dimensions de ce dernier, il aura toujours une capacité maximale. De plus, il faut toujours garder en mémoire que l’oxygène disponible est limité ;
  • privilégiez les plantes naturelles aux plantes artificielles : en effet, les plantes naturelles jouent un rôle important dans la lutte contre la prolifération des algues (ces dernières ont notamment un effet néfaste sur le filtrage et l’oxygénation de l’eau dans l’aquarium).
Zoom sur l'aquarium
Zoom sur l’aquarium

Pourquoi acheter un aquarium ?

Même si l’aquarium est sans le moindre doute utile pour la décoration, ce n’est pas son seul atout. En effet, plusieurs raisons intéressantes incitent généralement les consommateurs à acheter un tel équipement.

Des effets bénéfiques sur la santé

Alors que les médecins et psychiatres ont affirmé que les aquariums soulagent le stress, les dentistes et pédiatres ont constaté que l’installation d’un aquarium dans la salle d’attente est susceptible de calmer les patients. De leur côté, certains professionnels de la médecine vont même jusqu’à recommander un aquarium aux personnes ayant besoin de suivre un traitement dans un cadre calme et agréable.

Selon les résultats d’une étude réalisée à la fin des années 80, il a été démontré que le fait d’observer des poissons dans un aquarium a un effet bénéfique sur le stress et la pression artérielle. En effet, les personnes qui restent régulièrement à proximité d’un aquarium sont moins stressées et plus détendues que les autres.

Un équipement qui favorise l’épanouissement

Il ne s’agit pas d’un argument marketing, mais un fait qui a été prouvé : les enfants qui grandissent dans un cadre disposant d’un aquarium ont généralement de meilleures notes dans les matières scientifiques à l’école. Par ailleurs, les enfants qui s’occupent régulièrement de poissons s’intéressent davantage aux sciences naturelles et la physique/chimie, ce qui leur confère de bonnes compétences dans ces domaines.

Il faut aussi noter que le fait de s’occuper d’un poisson développe le sens de la responsabilité. En effet, l’aquarium nécessite d’apprendre à connaître les habitudes des poissons et les observer, identifier rapidement les signes d’une santé défaillante et quand il faut changer l’eau.

Un accessoire de vie

La passion des aquariums et leur entretien au quotidien sont désignés par le nom d’aquariophilie. Il s’agit d’une science à part entière faisant appel aux techniques nécessaires à la création et au maintien d’un écosystème vivant. Tout comme avec un animal domestique, il est en effet très excitant de mettre en place un environnement complet et sain pour les plantes et poissons, en prenant soin de les choisir soi-même. En plus de cela, chacun peut décorer l’équipement selon ses envies, ce qui développe la créativité.

Combien coûte un aquarium ?

Le prix d’un aquarium varie selon les besoins des utilisateurs. Pour vous simplifier la tâche lors de vos recherches, les prix ont été répartis en 3 groupes : le prix de l’aquarium vide (c’est-à-dire sans les poissons et plantes), le tarif des espèces souhaitées et le coût d’entretien de l’équipement.

Pour un aquarium tout équipé, avec une capacité de 120 litres et livré avec un meuble de support, il faut généralement compter entre 250 et 450 euros. Sans le meuble de support, les prix oscillent entre 150 et 200 euros.

De leur côté, les poissons sont le plus souvent vendus à l’unité (à partir de 6 euros). Gardez ainsi en mémoire que les prix sont susceptibles de varier en fonction du type de poissons.

En ce qui concerne l’entretien, c’est-à-dire l’eau, l’électricité, les repas et le remplacement des accessoires, plantes et poissons, il faut prévoir en moyenne 30 euros par mois.

Notre avis

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, l’aquarium n’est pas seulement un accessoire de décoration dans la maison. Même s’il donne un beau rendu final au logement, il faut noter qu’il a aussi plusieurs effets bénéfiques sur la santé des personnes qui s’y trouvent. En plus de cela, il peut également être une façon astucieuse d’apprendre le sens de la responsabilité aux enfants. Toutefois, il nécessite un entretien régulier si on souhaite que les animaux et végétaux bénéficient d’un cadre agréable, ainsi qu’un effort financier non négligeable. Pour vous aider, sachez par exemple que les aquariums qui reproduisent des écosystèmes très particuliers sont les plus difficiles à gérer. Quoi qu’il en soit, l’aquariophilie est une très belle aventure qui séduit les personnes en quête d’exotisme et de quiétude.

Crédit photo 1: https://www.animaleriesafari.com/ressources/images/5dd19698663e.jpg
Crédit photo 2: https://www.zooplus.fr/magazine/wp-content/uploads/2019/08/Les-10-poissons-daquarium-les-plus-populaires.jpeg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *