Carotteuse

Bonjour à tous, aujourd’hui on vous propose de découvrir un outil plus performant que la perceuse: la carotteuse.

Aline

Alors que tous les bricoleurs connaissent des appareils tels que la perceuse, le marteau-piqueur, … nombreux sont ceux qui ignorent malheureusement les avantages de la carotteuse. Et pourtant, cet appareil offre des résultats plus nets et plus précis que les précédents, et est moins bruyant.

La carotteuse est un outil qui se présente comme une grosse perceuse métallique. Elle permet de percer des trous dans des surfaces en pierre, ciment, béton armé, asphalte, … tout cela sans fournir beaucoup d’efforts. Elle est idéale pour des travaux de perçage à la verticale ou l’horizontale, avec une précision exceptionnelle et une facilité déconcertante. Elle est indispensable pour la préparation des planchers et murs au passage de canalisations, tuyaux et conduites pour la climatisation, la ventilation ou le chauffage. Comme indiqué, les trous obtenus sont précis, nets et sans saletés.

Si elle était autrefois uniquement destinée aux professionnels du domaine de la construction, la carotteuse s’est désormais étendue aux particuliers. Elle a notamment fait l’objet de plusieurs avancées technologiques et est commercialisée sous différentes gammes de prix.

La carotteuse
La carotteuse

Comment choisir la carotteuse adaptée à ses besoins ?

Comme tous les appareils de bricolage, il convient de prendre en compte certains éléments pour bien choisir sa carotteuse. Quelques-uns ont été listés ci-dessous

Les types de carotteuses

Il existe 4 types de carotteuses :

• les carotteuses portables : elles sont compactes et légères, et permettent de réaliser des travaux de grande précision. Elles sont idéales pour des perçages de 10 à 160 mm de diamètre ;
• les carotteuses sur bâti : elles sont efficaces, solides et performantes, et doivent être fixées sur un support. Elles conviennent aux travaux de perçage de grand diamètre (supérieur à 1 000 mm) ou de forage intensif ;
• les carotteuses pour tranchée : elles sont équipées d’un moteur thermique et destinées aux services publics d’entretien des eaux et canalisations des villes. Elles conviennent aux usages en extérieur pour des tâches de repiquage, d’assainissement, … ;
• les carotteuses hydrauliques : elles sont adaptées aux travaux de carottage dans les zones risquées et sous-marines.

Le lieu et la fréquence d’utilisation

Les carotteuses à sec sont adaptées pour des travaux à l’intérieur de la maison. Pour éviter que les poussières ne s’éparpillent, il est conseillé de les associer à un aspirateur.

Les carotteuses à eau conviennent quant à elles aux travaux en extérieur. Bien qu’elles soient équipées d’une cuve, il est possible de les raccorder à un réservoir sous pression.

De leur côté, les carotteuses à colonne sont idéales pour des usages intensifs ou réguliers, et pour des diamètres de perforation supérieurs à 180 mm.

La profondeur et le voltage

Il est nécessaire de disposer d’une puissance importante pour réaliser des travaux de carottage. Pour obtenir par exemple une profondeur de 50 cm, il est conseillé d’utiliser un appareil avec une puissance de 1 800 Watts et une intensité de 220 Volts. Pour ceux qui souhaitent percer plus profondément, il leur faudra choisir un modèle avec des caractéristiques de 4 000 Watts et 380 Volts.

Le système de fixation

Le système de fixation de la carotteuse est étroitement lié à sa précision. Il existe 3 types :

• le système par chevillage : il peut être fixé au mur ou au sol, et permet d’obtenir des résultats nets et précis ;
• le système par ventouse : dans ce cas, le bâti est doté d’une pompe à vide et une ventouse. Les bricoleurs ont recours aux appareils de ce type lorsqu’ils doivent travailler sur des matériaux lisses ou non poreux ;
• le système par étai : il est nécessaire d’utiliser un étai en aluminium pour le carottage.

Le diamètre des trous

La puissance des carotteuses portables est suffisante pour faire passer des conduites, tuyaux et canalisations (20 cm de diamètre environ). Celle des modèles sur bâti est quant à elle idéale pour percer des trous avec un diamètre plus important.

Les accessoires supplémentaires

Afin de faciliter les travaux, les fabricants commercialisent plusieurs accessoires supplémentaires. Vous pourrez par exemple acheter :

• des adaptateurs de couronnes rapides : ils réduisent les risques de grippage et permettent de changer ou mettre en place rapidement des couronnes ;
• un support de carotteuse : il s’adapte à différents modèles et permet de travailler sans fournir beaucoup d’efforts ;
• un niveau à bulle : il offre une précision optimale et peut être vertical ou horizontal ;
• des centreurs rapides : ils sont faciles à déclipser et empêchent l’apparition de trous de centrage.

Pièges à éviter lors de l’achat

Au moment d’acheter votre carotteuse, pensez à vérifier son système de fixation. Comme indiqué ci-dessus, ce dernier a notamment une grande influence sur la qualité des résultats. Choisissez aussi votre appareil en fonction du lieu de travail et de la fréquence d’utilisation (les carotteuses à eau ne doivent par exemple être utilisées que sous certaines conditions).

Gardez aussi en mémoire que la carotteuse est un appareil dangereux. Pour cela, il est préférable de privilégier les modèles livrés avec des équipements qui garantissent la sécurité des utilisateurs (gants, lunettes, chaussures, casque anti-bruits, …).

La carotteuse professionnelle
La carotteuse professionnelle

Pourquoi acheter une carotteuse ?

La précision

La carotteuse est appréciée pour sa précision hors du commun et sa capacité de forage des armatures sans la moindre déviation. Que ce soit en diamètre ou en profondeur, elle a une tolérance au millimètre.

De faibles vibrations

L’un des principaux avantages de la carotteuse réside dans le fait qu’elle produit de faibles vibrations. Il est donc possible de travailler confortablement, sans craindre de provoquer des dégâts sur les surfaces à carotter (il n’y a donc aucun risque que des microfissures apparaissent).

Contrairement au marteau-piqueur et au perforateur, la carotteuse permet ainsi d’obtenir des résultats nets, précis et efficaces. De plus, elle est plus sûre et moins bruyante que ces 2 appareils.

La robustesse et la polyvalence

La carotteuse est généralement conçue en acier galvanisé ou en métal (elle est ainsi plus robuste et plus solide qu’un marteau-piqueur ou une perceuse). Elle est idéale pour des travaux de perçage de trous de 100 cm de profondeur environ sur des surfaces en béton armé, pierre ou ciment, et ce à l’horizontale ou la verticale.

Elle peut également être utilisée pour réaliser des connexions sur regards et des selles de branchements, percer des trous d’évents, étudier des sols, prélever des échantillons de rochers, sceller des boitiers, installer des systèmes de climatisation, …

Un appareil qui empêche l’accumulation de poussières

Quelle que soit la carotteuse choisie (à sec ou à eau), les trous ne contiennent aucune poussière. Alors que les modèles à sec sont équipés d’un système d’aspiration de saletés, les appareils à eau sont quant à eux raccordés à un dispositif hydraulique qui empêche les poussières de s’éparpiller.

Un appareil abordable

Étant donné que son prix est plus élevé que ceux des autres appareils de bricolage, nombreux sont ceux qui optent pour la location. Toutefois, il est important de préciser qu’il existe des modèles bas de gamme commercialisés à des prix très intéressants.

Combien coûte une carotteuse ?

Les carotteuses sont commercialisées dans les magasins de bricolage et certains sites Internet. En ce qui concerne les prix, il faut noter que ceux-ci varient en fonction des performances et du type de carotteuse. En d’autres termes, cela signifie que les appareils les plus chers sont ceux qui ont les meilleures performances et des systèmes complexes. Mais à moins que vous ne souhaitiez réaliser des travaux de grande importance, il n’est pas nécessaire d’investir dans l’achat d’un appareil sophistiqué (un modèle de milieu de gamme fera l’affaire). Prévoyez :

  • entre 60 et 120 euros pour une carotteuse portable (les modèles à diamant sont disponibles à partir de 80 euros) ;
  • entre 1 200 et 3 000 euros pour une carotteuse sur bâti ;
  • plus de 3 000 euros pour une carotteuse pour tranchée.

Pour ceux qui ne disposent pas d’assez de moyens, il leur est conseillé d’opter pour la location de carotteuse. Il existe notamment des sites (leboncoin.fr. et kiloutou.fr par exemple) et boutiques qui proposent de louer cet appareil pendant une journée. Comptez respectivement 40 euros et 100 euros pour jour pour louer une carotteuse portable et un modèle sur bâti.

Notre avis

La carotteuse est un appareil performant et efficace qui permet non seulement de réaliser des trous proprement dans des murs ou dalles, mais aussi de découper des surfaces en béton. Elle garantit des résultats rapides, nets et de qualité, et permet ainsi de faire passe une aspiration canalisée, un VMC, des canalisations de plomberie, … Elle s’est imposée comme un outil indispensable, en particulier lors de travaux de rénovation où aucun montage n’avait été prévu à l’origine. Grâce à sa précision exceptionnelle, la carotteuse doit apparaitre dans l’atelier de tout bon bricoleur.

Crédit photo 1: https://www.hilti.fr/medias/sys_master/h72/h1d/9240869142558/perceuse-diamant-DD-30-W-L098855.jpg
Crédit photo 2: http://images.bosch-professional.com/dz/fr/productimages/usageimg_stage/diamond-drill-gdb-350-we-106678-0601189900.png

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *