Chauffage d’appoint

Bonjour à tous, aujourd’hui on vous propose de découvrir le chauffage d’appoint qui réchauffera rapidement les petits espaces.
Aline

Lorsque la saison hivernale approche et que les températures commencent à baisser, plusieurs personnes se lancent à la recherche d’appareils pour se réchauffer. Le chauffage d’appoint s’est imposé comme l’une des meilleures solutions pour ce faire, et ce grâce à ses nombreux atouts.

Tout comme le chauffage principal (ou central) du logement, le chauffage d’appoint diffuse la chaleur de façon douce et homogène. Mais contrairement à l’autre, son usage est limité aux espaces de petites dimensions. Pour cela, il se présente comme un appareil complémentaire au chauffage principal (il peut également le remplacer dans certaines situations).

Le chauffage d’appoint existe sous différents types, chacun ayant une alimentation spécifique et étant destiné à une utilisation précise. Quoi qu’il en soit, il faut préciser qu’il vous permettra de passer la saison hivernale bien au chaud.

Chauffage d'appoint
Chauffage d’appoint

Comment choisir le chauffage d’appoint adapté à ses besoins ?

Les types de chauffage d’appoint

2 types de chauffage d’appoint sont disponibles sur le marché, chacun ayant bien évidemment des caractéristiques distinctes :

  • les poêles : ils proposent une puissance importante, ce qui leur permet de diffuser la chaleur de façon homogène et prolongée. Bien qu’ils soient capables de réchauffer de grandes pièces, il faut préciser que certains modèles génèrent des nuisances (fumées, odeurs, …). On distingue des poêles à bio éthanol, fuel, pétrole, gaz et bois ;
  • les radiateurs électriques : ils diffusent une chaleur douce et homogène dans la pièce, et sont simples à installer, dimensionner et régler. Ils peuvent être équipés de roulettes ou non et s’intègrent facilement dans la maison. Ils grimpent rapidement en température et existent sous différents modèles (radiateur à inertie, radiateur à chaleur douce, radiateur à accumulation, panneau radiant et radiateur convecteur). Ils conviennent aux pièces avec des dimensions réduites.
La puissance

La puissance est le critère qui permet de déterminer les performances d’un chauffage d’appoint. Pour cela, il est conseillé de la choisir en fonction de la surface de la pièce où vous souhaitez utiliser votre appareil.

Pour chauffer une surface de 1 m², il faut que l’appareil soit capable de délivrer une puissance de 100 Watts. Pour une pièce dont les dimensions sont de 15 à 20 m², vous aurez donc besoin d’un appareil fournissant une puissance de 1 500 à 2 000 Watts (soit 1,5 à 2 kW).

L’alimentation

4 types d’alimentation sont proposés pour le chauffage d’appoint :

  • le chauffage d’appoint à pétrole : il convient à ceux qui veulent se chauffer de façon efficace et rapide. Il séduit pour son prix intéressant et sa facilité d’utilisation. Mais à cause des émissions de CO2, il ne met pas toujours les utilisateurs à l’abri des dangers ;
  • le chauffage d’appoint à gaz : il a une faible consommation énergétique et coûte moins cher. Il chauffe aussi la pièce efficacement et rapidement. Il est doté de roues ou non et fonctionne en toute autonomie ;
  • le chauffage d’appoint électrique : il est plus sain que les précédents et ne présente aucun risque de diffusion de CO2. Il fonctionne également grâce à l’électricité, une source d’énergie réputée pour son prix réduit ;
  • le chauffage d’appoint à bois : il est économique et propose un bon rendement. Toutefois, il faut préciser qu’il est plus contraignant que les autres et son installation est coûteuse.
La sécurité

Le chauffage d’appoint étant susceptible de présenter des dangers pour les utilisateurs, il faut veiller à ce qu’il respecte certaines normes de sécurité. Alors que l’homologation D35-300 atteste de la fiabilité et la qualité des modèles à pétrole, le logo EN 449 doit figurer sur tous les appareils à gaz car il certifie qu’ils sont robustes et sécurisés.

La marque

Même s’il existe plusieurs marques sur le marché du chauffage d’appoint, il faut noter que certaines conçoivent de meilleurs appareils que d’autres. Pour cela, elles sont bien évidemment à choisir en priorité. Les plus connues sont Rowenta, Drexon, Brandson, Pro Breeze, Kemper, Clatronic, …

Pièges à éviter lors de l’achat

Gardez toujours en tête que le choix d’un appareil de chauffage dépend du budget à votre disposition. N’oubliez surtout pas que certains modèles sont plus énergivores que d’autres, raison pour laquelle ils sont susceptibles de provoquer une augmentation de la facture énergétique. En d’autres termes, cela signifie qu’un appareil peut être abordable en termes de coût d’achat mais avoir une consommation élevée. C’est donc à vous que reviendra la charge de trouver le meilleur compromis entre ces 2 critères.

Pensez à bien identifier vos besoins avant d’investir dans l’achat d’un chauffage d’appoint. Cet appareil est en effet destiné à être utilisé pendant certaines périodes de l’année, plus particulièrement en hiver. Pour cela, il est déconseillé de s’en servir de façon permanente. Si le confort thermique de votre logement n’est pas optimal, il vous faudra améliorer son isolation ou acheter un nouvel appareil de chauffage central (ou principal).

Si vous comptez utiliser votre chauffage d’appoint dans plusieurs pièces, il vous faudra choisir sa puissance en fonction de celle qui a les plus grandes dimensions. Pour plus de praticité, veillez toutefois à ce que l’appareil soit doté de 2 ou 3 vitesses de chauffe. De cette façon, vous pourrez le régler selon vos besoins.

Zoom sur le chauffage d'appoint
Zoom sur le chauffage d’appoint

Pourquoi acheter un chauffage d’appoint ?

La facilité d’installation et utilisation

Le chauffage d’appoint ne nécessite pas d’être raccordé au réseau de la maison pour fonctionner. Il est ainsi facile à installer et vous n’aurez pas besoin de vous offrir les services d’un professionnel pour ce faire.

En plus de sa facilité d’installation, le chauffage d’appoint est simple à utiliser. Tout a en effet été mis en place pour simplifier le quotidien des consommateurs et leur permettre de profiter de moments agréables.

La praticité

Le chauffage d’appoint n’est pas relié au chauffage central de la maison, ce qui lui permet de fonctionner en toute autonomie. Il se présente donc comme un appareil pratique à utiliser au quotidien et convient à ceux qui ont besoin de se réchauffer de façon ponctuelle. Il monte rapidement en température et propose un confort thermique agréable.

Un appareil économique

Le chauffage d’appoint coûte moins cher que le chauffage central de la maison, raison pour laquelle il est idéal pour faire de bonnes économies. Si vous ne disposez pas d’assez d’argent, n’hésitez donc pas à opter pour un tel appareil.

Dans certains cas, il est parfois difficile de relier des pièces au chauffage central. Pour se réchauffer dans l’une d’elles, il n’y a rien de mieux que le fait d’utiliser un chauffage d’appoint.

Un appareil complémentaire

Le chauffage d’appoint peut être utilisé en complément du chauffage central. En cas de dysfonctionnement de ce dernier, vous pourrez utiliser votre nouvel appareil et profiter ainsi de ses nombreux atouts.

Le chauffage d’appoint est idéal pour satisfaire les envies temporaires de chaleur. Il diffuse une chaleur douce et homogène, et se présente comme un appareil indispensable.

Combien coûte un chauffage d’appoint ?

Le prix est généralement l’un des critères qui poussent les acheteurs à opter pour un chauffage d’appoint plutôt qu’un autre. Il faut en effet noter que certains appareils sont proposés à des prix intéressants, raison pour laquelle ils conviennent à ceux qui n’ont pas assez d’argent.

Pour vous assister efficacement lors de vos recherches, voici quelques exemples de prix en fonction du type de chauffage d’appoint :

  • entre 50 et 250 euros pour un poêle à gaz ;
  • entre 50 et 550 euros pour un poêle à pétrole ;
  • entre 600 et 3 500 euros pour un poêle à bois ;
  • entre 400 et 900 euros pour un radiateur à inertie ;
  • entre 75 et 150 euros pour un radiateur convecteur ;
  • entre 75 et 200 euros pour un radiateur rayonnant mobile ;
  • entre 15 et 60 euros pour un radiateur électrique soufflant ;
  • entre 300 et 800 euros pour un radiateur à chaleur douce ;
  • entre 700 et 2 500 euros pour un radiateur à accumulation ;
  • entre 100 et 1 000 euros pour un panneau radiant ;
  • plus de 1 000 euros pour une cheminée.

Notre avis

Le chauffage d’appoint se présente comme une solution intéressante pour vivre dans un cadre sain et agréable, sans avoir besoin de réaliser des travaux d’installation importants. Il est ainsi idéal pour se réchauffer à moindre coût, tout cela de façon efficace. Il convient aux pièces avec des dimensions réduites et permet de profiter d’un agréable confort thermique. Grâce à sa puissance importante, il est capable de réchauffer rapidement une zone et peut être utilisé en complément du chauffage central. Pendant les périodes froides, le chauffage d’appoint compte parmi les appareils indispensables.

Crédit photo 1: https://total.direct-energie.com/fileadmin/processed/d/e/csm_dans-quels-cas-utiliser-un-chauffage-d-appoint-au-gaz_d563c11df7.jpg
Crédit photo 2: https://www.quotatis.fr/conseils-travaux/wp-content/uploads/2019/01/shutterstock_1254492211.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *