Clés USB et disques durs externes : vulnérables aux malwares

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Clés USB et disques durs externes : vulnérables aux malwares

Les clés USB et les disques durs externes offrent une interface rapide, devenant indispensables pour la plupart des utilisateurs de l’informatique. Leur grande capacité a vite rendue les disquettes obsolètes et inadaptées. Désormais, les ordinateurs s’équipent d’un port USB et ne comportent plus de lecteur de disquette. Leur utilisation peut toutefois comporter des risques puisqu’ils servent à transporter et stocker des données. Il est essentiel d’en prendre soin pour empêcher une infection de malwares.

Utilisation de la clé USB ou du disque dur externe sur différents ordinateurs

Introduire sa propre clé USB ou son disque dur externe dans un ordinateur qui n’appartient pas au possesseur ces périphériques amovibles représente un risque.

Les fichiers exécutables peuvent être vecteurs d’infections par les programmes malveillants qui se trouvent sur les ordinateurs auxquels est branchée le périphérique.

En effet, il sert d’agent de transmission pour l’infection. Il est recommandé de passer la clé USB ou le disque dur externe à l’antivirus et à un logiciel anti malwares afin de s’assurer de la sûreté des fichiers et de travailler sur des versions de confiance.

Il est possible de se servir d’un ou de plusieurs antivirus, mais ils ont des limites. Il faudrait analyser chaque fichier à la recherche d’anomalies ou d’objets dangereux.

Les clés USB publicitaires neuves peuvent également contenir des virus parce qu’elles proviennent des relations extérieures et le service informatique et sécurité sont rarement sollicités.

Il est nécessaire de prendre garde à son contenu et de procéder également à une analyse.

Injection de contenu dans le périphérique amovible

Le possesseur de la clé USB ou du disque dur externe peut l’avoir branché sur un ordinateur qui s’avère être non fiable. Des fichiers compromettants s’installent automatiquement dans le périphérique amovible sans rien voir.

Connecter le support de stockage sur un ordinateur en libre service expose à des risques d’infection. Il est simplement le vecteur et non la cible de l’attaque, son objectif est de rendre vulnérable les ordinateurs où le dispositif sera connecté. De ce fait, certains modèles de clés USB proposent un bouton autorisant ou interdisant l’écriture sur le support.

Actuellement, des solutions logicielles sont en cours de réflexion et devraient être efficaces.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.