Cloueuse

Bonjour à tous, aujourd’hui on vous offre un guide d’achat très utile sur la cloueuse qui vous permettra de gagner du temps dans vos travaux.

Aline

Nombreux sont ceux qui se servaient autrefois d’un marteau pour monter des charpentes. En fonction des dimensions des pointes et du type de surface, ils étaient dans l’obligation d’adapter la puissance de leurs coups en conséquence. Pour leur faciliter la vie, les fabricants ont conçu un appareil incontournable : la cloueuse.

La cloueuse est l’un des meilleurs accessoires de bricolage pour réaliser des travaux de menuiserie, d’ébénisterie et de tapisserie. Comme son nom l’indique, elle permet d’enfoncer facilement et rapidement des clous dans un matériau ou une surface (généralement en bois), tout cela avec une précision remarquable et sans le moindre effort. Elle est pratique, compacte, légère et maniable, et est équipée d’un système de propulsion efficace et rapide. Un simple appui sur la gâchette permet ainsi de déclencher la projection de clous.

Que vous souhaitiez enfoncer des pointes torsadées ou lisses, avec une longueur comprise entre 3 et 10 cm, la cloueuse vous sera d’une grande aide. Elle vous permettra notamment de fixer des encadrements de portes, des plinthes et des panneaux d’isolants, clouer des palettes, réaliser des charpentes ou des lambris, poser des moulures et baguettes, …

La cloueuse
La cloueuse

Comment choisir la cloueuse adaptée à ses besoins ?

Les types de cloueuses

Il existe 4 types de cloueuses, chacun ayant une profondeur maximale d’enfoncement précise :

• la cloueuse électrique : elle est très appréciée pour l’assemblage de tissus ou les travaux d’ébénisterie. Elle doit être raccordée à une prise ou une rallonge, et sa profondeur d’enfoncement est inférieure à 3,5 cm ;
• la cloueuse sans fil : elle fonctionne à l’aide d’une batterie rechargeable (celle-ci est généralement en Li-Ion) et convient à ceux qui souhaitent travailler dans une zone isolée. Elle est idéale pour enfoncer des clous de 5 cm ;
• la cloueuse à gaz : elle est incontournable dans les tâches de charpenterie et permet d’enfoncer des pointes de 9 cm, et ce qu’elles soient torsadées ou lisses ;
• la cloueuse pneumatique : elle est destinée aux usages fréquents et intensifs de menuiserie et charpenterie. Elle doit être reliée à un compresseur d’air et a une profondeur d’enfoncement de 10 cm.

Le système de clouage et le mécanisme de propulsion

Que vous souhaitiez utiliser votre appareil de façon occasionnelle ou régulière, il est conseillé d’accorder une attention particulière au système de clouage et au mécanisme de propulsion.

Le clouage séquentiel est relativement lent (il est rencontré sur les modèles à gaz). En effet, il est tout d’abord nécessaire d’enfoncer le bec dans la surface, avant d’appuyer sur la gâchette par la suite et propulser ainsi les clous.

De son côté, le clouage en tir de rafale (ou continu) est plus rapide que le précédent. Le bricoleur appuie sur la gâchette et la maintient, puis enfonce le bec dans la surface.

Les dimensions des clous

Chaque cloueuse accepte des dimensions précises de clous (pensez donc à bien déterminer vos besoins avant de procéder à l’achat). Sur le marché, vous trouverez des appareils compatibles avec des clous de 10 cm, tandis que d’autres ne peuvent contenir que des pointes de 5 ou 9 cm.

Prenez aussi en considération des éléments tels que le type (à tête plate, à tête d’homme, …) et le diamètre des clous.

Les types de chargeurs

Il existe 2 types de chargeurs sur le marché :

• les chargeurs en rouleaux : ils sont capables de contenir entre 200 et 300 pointes. Ils sont ainsi très pratiques et améliorent la vitesse de réalisation des travaux ;
• les chargeurs en barrettes : ils ont une capacité maximale de 100 clous.

La pression de la gâchette

La pression de la gâchette est étroitement liée à l’efficacité de la cloueuse. Si vous souhaitez par exemple fixer solidement des pointes sur des panneaux isolants, linteaux, voliges et planchers, et obtenir des résultats rapides, fins et précis, il est conseillé d’opter pour un modèle avec une pression élevée. De manière générale, ce critère varie de 4 à 20 bars.

La marque

Quels que soient vos besoins, il est conseillé de privilégier la qualité au prix. Pour cela, optez pour une marque connue telle que Bosch, Makita, Hitachi, Rapid, Tacwise, PowerPlus, Rexel, Stanley, Bostitch, … Ces fabricants sont en effet réputés pour commercialiser des appareils solides, pratiques, efficaces et durables.

Pièges à éviter lors de l’achat

Avant d’acheter votre cloueuse, assurez-vous qu’elle offre une prise en main agréable. Pour cela, il vous suffira juste de la tenir dans les mains et essayer de la manipuler (elle ne doit provoquer ni gêne, ni douleur). Vérifiez aussi la longueur du cordon d’alimentation et le poids. N’hésitez pas à demander des conseils aux vendeurs.

Si vous voulez une cloueuse sans fil, privilégiez les modèles livrés avec des batteries de rechange, en prenant soin de vérifier leur autonomie. Accordez aussi une importance à la vitesse de propulsion et la praticité.

Comme plusieurs autres appareils, l’utilisation d’une cloueuse n’est pas sans danger pour les bricoleurs. Pour cela, il est conseillé d’opter pour un modèle équipé d’accessoires garantissant la sécurité : mécanisme de verrouillage, dispositif d’arrêt automatique, poignée ergonomique et antidérapante, …

Guide de la cloueuse
Zoom sur la cloueuse

Pourquoi acheter une cloueuse ?

La précision et la rapidité d’assemblage

Si vous avez déjà essayé d’assembler des pièces à l’aide d’un marteau, vous savez à quel point cette tâche est fastidieuse, stressante et dangereuse. Il est non seulement possible que vous ratiez certains coups et endommagerez ainsi la surface, mais vous pourrez également vous blesser aux doigts par inadvertance.

De son côté, la cloueuse offre une précision et une rapidité d’assemblage exceptionnelles. Contrairement au marteau qui nécessite de frapper à plusieurs reprises pour enfoncer un clou, la cloueuse permet de le faire sans fournir le moindre effort. Il vous suffira juste d’appuyer sur le bouton correspondant et elle enfoncera le clou en toute autonomie. Idéal donc pour obtenir des résultats de qualité.

La facilité d’utilisation

En plus d’être précise et offrir un gain de temps considérable, la cloueuse est appréciée pour sa facilité d’utilisation. Si elle était autrefois uniquement destinée aux professionnels du domaine, elle s’est désormais étendue aux particuliers. Même si vous n’aviez jamais un tel outil dans les bras, vous n’éprouverez aucune difficulté pour assembler vos pièces.

Il faut noter que la cloueuse allie simplicité, praticité, efficacité et légèreté. Elle est dotée d’une poignée ergonomique, et propose ainsi une prise en main agréable et un confort d’utilisation optimal. Un simple appui sur la gâchette vous permettra d’activer le mécanisme de propulsion des clous.

Que vous souhaitiez procéder à des travaux d’assemblages en bois ou de pièces de charpente, la cloueuse sera votre meilleure alliée. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’elle se soit imposée comme l’un des accessoires incontournables des passionnés de bricolage.

Plusieurs options disponibles

Un autre avantage de la cloueuse réside dans le fait qu’elle propose plusieurs options intéressantes. Ces dernières améliorent le confort d’utilisation et garantissent la sécurité des bricoleurs. Vous aurez ainsi à votre disposition un appareil équipé d’un système d’expulsion efficace, un dispositif de réglage de la profondeur, un mécanisme pour verrouiller la gâchette, …

Combien coûte une cloueuse ?

La cloueuse est disponible sous différents modèles et s’adapte ainsi à toutes les bourses. Les prix varient généralement en fonction de la longueur des agrafes et pointes, la pression de la gâchette, l’usage souhaité, le mécanisme de propulsion, la marque et les performances. Voici un exemple de grille tarifaire en fonction des modèles :

  • entre 75 et 75 euros pour une cloueuse mécanique ;
  • entre 450 et 1 200 euros pour une cloueuse à poudre ;
  • entre 300 et 850 euros pour une cloueuse électrique ;
  • entre 500 et 1 200 euros pour une cloueuse à gaz ;
  • entre 100 et 1 500 euros pour une cloueuse pneumatique.

Si vous souhaitez utiliser votre cloueuse de façon occasionnelle, gardez en mémoire que l’achat n’est pas la seule solution. En effet, il est possible de louer cet appareil auprès d’un particulier ou d’une grande enseigne de bricolage.

Notre avis

Que vous aimiez bricoler ou non, il est toujours nécessaire d’avoir une cloueuse dans votre boîte à outils. Elle est en effet indispensable pour assembler des pièces les unes aux autres avec des clous, tout cela facilement, efficacement, rapidement et sans fournir le moindre effort. Elle est également pratique, compacte, légère, efficace, facile à utiliser, à manier et à ranger. Elle est non seulement incontournable pour les travaux de menuiserie et tapisserie, mais peut aussi être destinée à d’autres usages. Elle est disponible sous différents modèles (électrique, pneumatique, manuel, …) et s’adapte à tous les besoins et budgets.

AperçuProduitPrix
Silverline 868544 Cloueuse 50 mm Silverline 868544 Cloueuse 50 mm 32,99 EUR

Crédit photo 1: https://photo.monsiteprimo.com/wp-content/uploads/2016/10/IMG_1912-1245×830.jpg
Crédit photo 2: https://blogstopfr.deepshark.xyz/wp-content/uploads/sites/29/2018/10/cloueuse.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *