Quels sont les clés du tri sélectif ?

Quels sont les clés du tri sélectif ?

Pour peu que vous accordiez une certaine importance à la protection de la planète, vous savez sûrement qu’il est essentiel d’adopter certains gestes au quotidien. Le tri sélectif fait partie desdits gestes et est l’une des meilleures méthodes pour réduire la quantité de déchets dans les poubelles. Il consiste notamment à séparer les déchets non recyclables et les produits recyclables (et ce que ceux-ci soient fermentables, organiques, humides ou secs).

Différences entre les principaux déchets recyclables

L’une des meilleures solutions pour trier les déchets recyclables consiste à acheter une poubelle de tri sélectif. Cette dernière mêle des considérations esthétiques, opérationnelles, économiques et techniques, et est idéale pour apporter sa contribution à la bonne santé de l’environnement et la planète. Elle propose généralement 2, 3 ou 4 couleurs (jaune, bleu, vert et marron), ce qui facilite la gestion des ordures ménagères. Elle est légère et pratique, et peut aussi être utilisée comme une poubelle classique.

Pour vous simplifier la tâche, sachez que le compartiment jaune est destiné aux emballages en carton et papier, tandis que le bleu est réservé aux produits métalliques et en plastique. De son côté, le vert convient aux composants en verre.

Les poubelles de tri sélectfif

Contrairement aux autres types de déchets recyclables mentionnés ci-dessus, les déchets organiques présentent la particularité d’être biodégradables (ils sont à ranger dans le compartiment marron). En d’autres termes, cela signifie qu’ils peuvent être décomposés par des champignons et bactéries, avant d’être de nouveau utilisés comme engrais naturels. Ils proviennent le plus souvent de matières végétales ou animales, et sont essentiels pour la croissance des plantes. Ils permettent notamment d’obtenir un compost riche en éléments nutritionnels.

Nous vous avons réservé un article sur les déchets organiques, pour savoir comment les recycler et comment entretenir son compost.

Par ailleurs, il faut aussi préciser qu’il existe des déchets encombrants et des ordures dangereuses. Alors que les premiers ne peuvent être rangés dans une poubelle à cause de leurs dimensions importantes (vieilles bicyclettes, gros appareils électroménagers, lits, …), les seconds sont susceptibles de présenter des dangers pour la santé des utilisateurs (produits corrosifs, toxiques, irritants, inflammables, …).

Exemples de déchets recyclables et non recyclables

Les déchets recyclables

Déchets recyclables

Les déchets recyclables sont des ordures ménagères qui peuvent faire l’objet d’un tri sélectif, ceci afin de bénéficier d’une vie nouvelle (à condition bien évidemment d’utiliser un conditionnement propre). Ils se classent en 4 types différents : le métal, le papier (ou le carton), le verre et le plastique.

Voici quelques exemples de déchets recyclables : les flacons, bouteilles et autres contenants en plastique, les briques alimentaires, les emballages en carton, aluminium ou métal, les bocaux, pots, flacons et bouteilles en verre (et ce qu’ils soient colorés ou transparents), tous les produits en papier (sacs, enveloppes, feuilles de papier, bouquins, magazines, journaux, …), …

Même s’il n’a jamais été facile de mettre en place des stratégies de recyclage et tri sélectif au quotidien, il est important de préciser que ces pratiques sont essentielles à la survie de la planète.

Les déchets non recyclables

Les déchets non recyclables

Même si les défenseurs de la cause environnementale fournissent des efforts considérables, tous les déchets ne peuvent malheureusement pas être recyclés. C’est par exemple le cas des seringues, papiers et emballages souillés ou gras, poches, barquettes et films en plastique, pots de laitages (crème fraiche et yaourts), produits en polystyrène, DVD et CD, ampoules halogènes et à filament, sachets alimentaires et sacs en plastique, produits cosmétiques, lingettes, verres à boire, cristal, papiers absorbants, …

Gardez en mémoire que les déchets non recyclables représentent environ 50% du volume total des ordures ménagères. Contrairement aux déchets recyclables, ils doivent être placés dans une poubelle classique. C’est donc aux professionnels compétents du domaine que reviendra la charge de s’en débarrasser.

En résumé:

comment faire le tri sélectif

Nos derniers articles à lire:

Choisir son composteur

Recommandé par Aline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *