Des cyber-attaques sur l’Iran ?

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Des cyber-attaques sur l’Iran ?

Certaines tensions mondiales dépassent parfois le simple cadre géopolitique. En effet, depuis plusieurs années, on assiste à des guerres invisibles, comme celle informatique. Récemment, l’Iran a évoqué faire l’objet d’attaques de la part de certains pirates, info ou intox ?

Depuis Stuxnet, l’Iran est sur ses gardes

Clairement, sur l’échiquier mondial, l’Iran est la cible de nombreux pays dont les États-Unis et leur ennemi juré, à savoir Israël. Ces attaques ont un objectif unique, à savoir perturber les usines iraniennes, notamment celles liées de près ou de loin à des programmes d’enrichissement d’uranium.

Ces derniers auraient pour but de créer l’arme nucléaire, d’ailleurs, l’emblématique président Iranien Ahmadinejab ne s’en cache pas. Il s’agit toutefois d’une défiance idéologique majeure envers le monde entier qui craint une attaque sur Israël notamment, les tensions entre les 2 pays sont très vives, surtout dans une poudrière comme le Moyen-Orient.

L’Iran est depuis plusieurs années la victime d’un grand nombre d’attaques informatiques selon les autorités locales. Rappelons que Stuxnet, en 2010, avait pour but d’infecter certaines entités iraniennes stratégiques. Loin des virus qui inondent les ordinateurs de Monsieur Toutlemonde et ralentissent leurs ordinateurs, le principe est pourtant le même, à savoir créer des dysfonctionnements chroniques.

Mise en cause puis rétractation de l’Iran

Récemment, les autorités iraniennes compétentes avaient convoqué la presse afin d’évoquer les multiples attaques sont le pays est victime avant de se rétracter quelques heures plus tard. Lors de cette rétractation, une erreur de communication a été mise en avant en annonçant que le pays était prêt à lutter contre des attaques informatiques, et non, qu’il en avait été victime.

Une certaine confusion subsiste depuis ces annonces. Toutefois, les Etats-Unis et Israël ne se cachent pas dans leur quête de déstabiliser Téhéran, notamment concernant la potentielle mise en place d’une bombe nucléaire.

Cela pourrait ressembler à un scénario de film hollywoodien, pourtant il s’agit bien de la réalité. N’oublions qu’en pressant un seul bouton, certains pays pourraient faire chuter le monde dans un chaos nucléaire contrôlé par l’informatique.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.