Cybercriminalité : 29 millions dérobés à la Banque centrale russe

Accueil » Vpn » Logiciel » Technologie » Cybercriminalité : 29 millions dérobés à la Banque centrale russe

Cybercriminalité : 29 millions dérobés à la Banque centrale russe

Voilà une affaire qui restera dans les annales : des cybercriminels ont dérobé environ 2 milliards de roubles (29 millions d’euros) à la Banque centrale russe. Surnommée « le casse de 2016 », cette attaque a embarrassé les autorités russes.

Quels sont les faits ?

À travers un communiqué de presse, les responsables de la Banque centrale russe ont indiqué que des pirates informatiques ont pu s’introduire dans leur système grâce à l’utilisation des identifiants de certains clients.

Après cette intrusion, lesdits pirates ont par la suite transféré une importante somme d’argent (2 milliards de roubles) vers des comptes bancaires ouverts pour l’occasion.

Si la supercherie n’avait pas été détectée à temps, la situation aurait été pire. En effet, les cybercriminels avaient prévu de dérober 5 milliards de roubles ; par chance, les informaticiens de la Banque ont pu rapidement stopper l’attaque.

Cet acte criminel intervient alors que le Gouvernement russe a récemment déclaré avoir découvert un réseau d’agences d’espionnage sur son territoire.

Plusieurs autres Banques centrales ont déjà fait l’objet d’un cyber-braquage

En mars 2016, des pirates informatiques ont dérobé plus de 80 millions d’euros à la Banque centrale du Bangladesh, ceci via une usurpation d’identité auprès de la FED des États-Unis.

Par la suite, l’argent dérobé avait été blanchi dans des casinos en Asie du Sud. D’après les dernières informations reçues, des agents du Bangladesh se sont rendus à Manille pour récupérer environ 15,5 millions d’euros.

Vendredi dernier, le virus informatique « Shamoon » s’est attaqué aux systèmes informatiques de la Banque centrale d’Arabie saoudite, à la société gestionnaire des aéroports et au Ministère des transports.

Les autorités saoudiennes ont accusé les iraniens d’être à l’origine de tous ces actes. Pour information, le virus « Shamoon » avait déjà été utilisé en 2012 pour paralyser plusieurs ordinateurs de la Saudi Aramco.

Face à toutes ces attaques, le SWIFT (c’est un système de paiement interbancaire) a rédigé un rapport dans lequel il a mis en garde les institutions financières contre ce type de braquages.

Comparatif Vpn

Recommandé par Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *