Pour la première fois, un ransomware cible spécialement les Mac

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Pour la première fois, un ransomware cible spécialement les Mac

C’est une information qu’il ne faut pas prendre à la légère, car elle montre à quel point les propriétaires de Mac doivent être vigilants. L’arrivée de ce ransomware illustre la détermination des hackers.

370 euros en échange des informations de la victime

Jusqu’à maintenant, les experts en sécurité alertaient les adeptes de Windows, mais l’OS de Microsoft n’est désormais plus le seul qui attire les convoitises.

Des pirates en informatique ont réussi à utiliser une faille des Mac pour dévoiler un ransomware. Pour rappel, ce logiciel est installé sur la machine et il rassemble toutes les données présentes sur celle-ci. Elles sont ensuite cryptées et le hacker effectue un chantage.

L’internaute a la capacité de retrouver toutes ces informations uniquement s’il règle une rançon de 370 euros dans ce cas de figure.

Le logiciel invitait les victimes à rejoindre une plateforme « .onion » à effectuer le paiement en Bitcoin, une monnaie virtuelle qui a la particularité d’être anonyme.

Les Mac visés par un ransomware opérationnel

Apple a eu vent de cette attaque et la firme de Cupertino a immédiatement mis les moyens pour la bloquer. Cette actualité montre qu’il est tout à fait possible de développer une cyberattaque pour les machines de La Pomme.

Par conséquent, les Mac pourraient être de plus en plus ciblés dans les prochaines années. Même si les machines sont moins infectées que celles sous Windows, il est essentiel d’opter pour une protection efficace qui luttera contre tous les malwares et les ransomwares.

En 2014, une première attaque incomplète avait eu lieu

OS X est la cible des hackers depuis de nombreuses années, car le système d’exploitation représente un véritable défi. À chacune des keynotes, le PDG affirme que les attaques ne sont pas vraiment au rendez-vous et que les iPhone, Mac et iPad sont les appareils les plus sécurisés.

Cette attaque est la première à voir véritablement le jour, mais une autre tentative avait déjà eu lieu il ya deux ans. Ces hackers ont toutefois réussi à rendre le fichier corrompu opérationnel, ce qui n’avait pas été le cas en 2014.

Pour rappel, les hackers ont utilisé un client BitTorrent, Transmission pour infecter les machines.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.