Découvrez Archive.org, le musée des malwares et autres virus

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Découvrez Archive.org, le musée des malwares et autres virus

Les virus et les malwares ne cessent de croître et pour le constater, il suffit de se diriger sur le site « Archive.org ». Cette plateforme rassemble des écrans d’alerte d’autrefois.

Tous les anciens virus sont dévoilés sur Archive.org

Ce site est décrit comme un musée puisqu’il s’agit d’une véritable collection de virus et autres malwares qui pouvaient réduire à néant une machine en quelques secondes.

C’est Jason Scott qui est à l’origine de ce catalogue, il référence ainsi tous les programmes malveillants qui ont été très nocifs entre les années 80 et 90. Cela peut paraitre inutile de regarder ce site et pourtant, il est nécessaire de le consulter.

Des hackers ont décidé de miser sur le « Old School », ils sont nombreux à s’inspirer des précédents virus pour développer de nouvelles attaques alors que d’autres remettent au goût du jour d’anciens programmes.

C’est par exemple le cas pour Adwind qui est connu depuis plusieurs années, mais qui revient sur le devant de la scène au fil des mois.

Un musée construit grâce à Mikko Hypponen

Jason Scott a accompli un travail titanesque pour obtenir un tel catalogue. Pour réussir sa quête, il a pioché dans les dossiers d’un expert en sécurité informatique. Mikko Hypponen est une figure emblématique dans ce secteur et il a également l’avantage de travailler sur les antivirus F-Secure.

Il représentait donc une très bonne source d’informations puisque les éditeurs de telles solutions sont les premiers à rencontrer les virus et autres malwares.

Le résultat est assez sympathique et il y a aussi une donnée très frappante. En effet, ces programmes se démarquent totalement de ceux observés aujourd’hui, car à l’époque, ils misaient sur l’humour.

Les références au cinéma et aux jeux vidéo sont donc nombreuses.

Une infection sans risque, juste pour le plaisir

Mikko Hypponen a déclaré que ces malwares avaient quelque chose de différent puisque dès qu’ils « infectaient un système, ils montraient parfois une animation ».

Pour cela, les hackers se basaient sur des émulateurs. Aujourd’hui, il ne semble avoir aucun risque à contempler ce catalogue et cet expert explique que ce musée vous donne la possibilité de vivre l’expérience d’une infection en toute sécurité.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.