Disqueuse

Bonjour à tous, aujourd’hui on vous propose de découvrir un guide comparatif qui vous aidera à choisir la meilleure disqueuse.
Aline

La disqueuse est une machine portative utilisée par les maçons, ouvriers de chantier et bricoleurs. Elle se présente sous la forme d’une meuleuse, à la seule différence qu’elle est dotée d’un disque lui permettant de poncer, brosser, tronçonner ou découper des matériaux.

La disqueuse peut être présentée comme un outil de bricolage abrasif et polyvalent. En d’autres termes, cela signifie qu’elle est dotée d’un disque et un système portatif, et permet de réaliser différents travaux (limage, polissage, brossage, ponçage, tronçonnage et découpage). Elle est le plus souvent destinée aux tâches intensives et les disques peuvent être changés en fonction du type de matériau.

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, la disqueuse est un appareil facile à utiliser. Elle est composée de trépans, un support, des plateaux, des brosses, un alésage et un disque. Elle est disponible sous différents types, modèles et marques. Quel que soit votre choix, faites attention aux mesures de sécurité lors de l’usage.

La disqueuse
La disqueuse

Comment choisir la disqueuse adaptée à ses besoins ?

Les types de disqueuses

Il existe 4 types de disqueuses, dont chacun convient à une tâche précise à réaliser et fournit une certaine puissance :

  • la disqueuse électrique : elle est plus répandue sur le marché que les autres. Elle est dotée d’un cordon d’alimentation et fonctionne avec l’énergie électrique. Elle est équipée d’un carter de protection, un système de blocage et un régulateur de vitesse. Elle est également légère et facile à manier ;
  • la disqueuse sans fil : elle fonctionne à l’aide d’une batterie rechargeable et est à la fois autonome et portative. Elle pourra donc vous accompagner lors de tous vos déplacements, et ce même dans les zones sans électricité. Assurez-vous toutefois qu’elle propose une bonne autonomie et un temps de charge réduit ;
  • la disqueuse thermique : elle est idéale pour les travaux sur les surfaces les plus dures (le béton par exemple). Elle est dotée d’un puissant moteur fonctionnant avec un mélange d’huile et essence sans plomb. Ses disques ont un diamètre compris entre 300 et 900 mm ;
  • la disqueuse pneumatique : il est nécessaire de la raccorder à un compresseur, c’est-à-dire un appareil qui fournit de l’air comprimé. Elle est facile à manipuler, légère et puissante, et réduit les risques d’accidents (elle ne provoque pas d’électrocution et court-circuit). Toutefois, son niveau sonore est élevé et elle coûte plus cher que les autres.
Les types de disques

Comme son nom l’indique, cet outil de bricolage utilise des disques pour procéder au tronçonnage de matériaux. Le choix de la matière du disque dépend du matériau à tronçonner :

  • le disque en acier pour les surfaces en bois ;
  • le disque en bakélite pour les matériaux en inox et métal ;
  • le disque en corindon pour les supports et métaux fins ;
  • le disque en diamant continu pour les dalles avec une faible épaisseur, tuiles et carrelages ;
  • le disque en diamant à segment pour les dalles volumineuses, pavés, pierres, briques, …
Le diamètre des disques

On distingue 3 diamètres de disques :

  • 115 mm : les appareils de ce type sont destinés aux débutants et ne sont pas capables de tronçonner des matériaux avec une épaisseur supérieure à 60 mm. Ils sont faciles à manier et précis, et permettent de nettoyer les zones difficilement accessibles ;
  • 125 mm : contrairement aux précédents, ces outils peuvent travailler sur des matériaux avec une épaisseur de 80 à 90 mm ;
  • 230 mm : ils conviennent à ceux qui ont déjà des connaissances dans le domaine et quelques années d’expérience. Ils permettent de travailler sur des surfaces ayant plusieurs centimètres d’épaisseur, tout cela avec une facilité déconcertante.
La puissance

Choisissez la puissance de votre disqueuse en fonction des matériaux à traiter. Pour vous aider, sachez que les appareils fournissant une puissance importante sont ceux qui permettent de travailler sur les matériaux les plus durs.

De manière générale, la puissance de la disqueuse est comprise entre 500 et 2 000 Watts. En ce qui concerne la vitesse de rotation, elle est capable d’atteindre les 11 000 tours par minute.

La sécurité

Tout comme la quasi-totalité des outils de bricolage, l’utilisation d’une disqueuse n’est pas sans risque. Pour cela, il est conseillé de porter un casque antibruit, des gants et des lunettes de protection. Lors de la découpe de certains matériaux (le béton par exemple), de fines particules de poussières sont susceptibles de s’éparpiller et présenter des dangers pour la santé des utilisateurs. Il est donc préférable de porter également un masque de protection.

La marque

Voici quelques marques qui proposent des disqueuses : Bosch, Makita, Fartools, Silverline, Flex, GMC, Bahco, Keyang, Provence Outillage, Varan Motors, Silverstorm, Rhino, Alsafox, Leman, BGS, Chicago Pneumatic, …

Pièges à éviter lors de l’achat

Comme mentionné ci-dessus, la disqueuse fonctionne à l’aide de disques et chacun d’entre eux convient à un type précis de matériaux. À moins que vous ne souhaitiez perdre inutilement de l’argent, n’achetez pas un disque destiné au bois alors que vous voulez travailler sur une dalle fine par exemple.

Même s’il existe des disqueuses proposées à des prix très attractifs, il est déconseillé de vous lancer dans une « campagne low-cost ». Ayez toujours en tête que les outils abordables ne sont généralement pas de bonne qualité et ne vous seront pas utiles sur une longue période. Sachez d’ailleurs qu’il n’est pas nécessaire de vous ruiner pour trouver un appareil avec des performances satisfaisantes.

Privilégiez les appareils conçus par des fabricants connus car ils sont des gages de fiabilité, solidité et durabilité. N’hésitez à pas demander aux commerçants de vous communiquer toutes les informations utiles, et lisez les notes et remarques des clients sur les sites comparatifs.

Zoom sur la disqueuse
Zoom sur la disqueuse

Pourquoi acheter une disqueuse ?

L’efficacité

La disqueuse fournit une puissance importante, ce qui lui permet de tronçonner sans la moindre difficulté différents types de matériaux. Elle bénéficie également d’une maniabilité optimale et une bonne prise en main, raison pour laquelle elle propose des résultats précis, rapides et nets. Ainsi, elle se présente comme un appareil efficace et performant.

La maniabilité

Bien que cet avantage varie en fonction du type d’appareil, force est de constater que la disqueuse est une machine facilement maniable. Même si vous êtes un débutant et que vous n’aviez jamais tenu un tel outil autrefois, vous serez certainement séduit par sa simplicité d’utilisation. De plus, sa prise en main est facile.

Un outil idéal pour les travaux courants

Quel que soit le type de disqueuse sur lequel se portera votre choix, vous serez en mesure de réaliser différents travaux du quotidien. Vous pourrez ainsi procéder à des tâches de limage, polissage, brossage, ponçage, tronçonnage et découpage, tout cela avec une simplicité, une efficacité et une rapidité remarquables. Toutefois, il vous faudra bien évidemment être en possession des disques adaptés.

Grâce à sa puissance élevée, la disqueuse est idéale pour travailler sur la quasi-totalité des matériaux et offre ainsi un important gain de temps aux utilisateurs. Bien plus qu’un simple outil de bricolage, elle ravit pour sa polyvalence.

L’ergonomie

La disqueuse étant une machine portative très puissante, les concepteurs ont tout mis en œuvre pour qu’elle garantisse une prise en main ferme. Elle est également dotée d’un carter de protection et divers systèmes de sécurité, ce qui la rend sûre à l’utilisation.

Combien coûte une disqueuse ?

Les prix des disqueuses varient en fonction du type d’appareil, la puissance, le lieu d’achat et la marque. Pour ceux qui souhaitent procéder à des travaux de grande envergure, il leur est conseillé d’investir dans un matériel sophistiqué. Pour les tâches courantes du quotidien, les outils de milieu de gamme sauront séduire les utilisateurs.

Pour vous assister lors de vos recherches, voici quelques prix indicatifs en fonction du type de disqueuses :

  • entre 50 et 40 euros pour une disqueuse électrique ;
  • entre 80 et 40 euros pour une disqueuse sans fil ;
  • entre 150 et 600 euros pour une disqueuse thermique ;
  • entre 100 et 600 euros pour une disqueuse pneumatique.

Notre avis

Encore appelée tronçonneuse à disque ou meuleuse d’angle, la disqueuse est une machine de bricolage destinée aux tâches intensives (par exemple pour tronçonner des maçonneries). Elle fonctionne à l’aide de disques abrasifs de différents matériaux et diamètres. Bien qu’elle soit quasi-identique à une scie circulaire et une meuleuse, il faut préciser qu’elle offre une meilleure prise en main que ces appareils. Même si elle ne compte pas parmi les appareils indispensables pour les bricoleurs, force est de constater qu’elle séduit pour sa polyvalence, son efficacité et sa maniabilité. Une fois que vous en aurez acheté une, il est certain que vous ne pourrez plus vous en passer.

Crédit photo 1: https://www.artblog.fr/wp-content/uploads/2019/06/disqueuse-makita-1.jpg
Crédit photo 2: https://www.depotloc.fr/sequedin/wp-content/uploads/sites/2/2019/01/location-Meuleuse-230mm-BlackDecker-2000W-BD-2023-disqueuse.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *