Google Zero décèle une faille dans l’antivirus Malwarebytes

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Google Zero décèle une faille dans l’antivirus Malwarebytes

MalwareBytes est un antivirus assez pratique, il lutte contre les virus et les logiciels malveillants. Toutefois, Google Zero diffuse une mauvaise nouvelle, car il serait impacté par une faille décrite comme majeure.

Tavis Ormandy dévoile les vulnérabilités de MalwareBytes

Alors que les cyberattaques ne cessent de prendre de l’ampleur dans le monde entier, il est assez inquiétant d’apprendre que les antivirus sont susceptibles d’être touchés par des vulnérabilités.

Chez Google Zero, c’est Tavais Ormandy qui a mis la main sur cette faille importante. Si elle n’est pas corrigée au plus vite, les conséquences pourraient être dommageables pour les utilisateurs.

Mis à part cette vulnérabilité, un autre fait alarmant a été identifié. En effet, les problèmes de sécurité référencés aujourd’hui étaient déjà au rendez-vous en novembre dernier.

Après 90 jours d’attente, Google Zero passe à l’attaque

Par conséquent, la réactivité n’est pas véritablement présente, ce qui peut nuire au bon fonctionnement et à la sécurité des données. Google Zero partage aujourd’hui les détails de toutes les failles, car la plateforme utilise un procédé très précis.

L’antivirus ou l’éditeur dispose de 90 jours pour remédier au problème, mais, dans le cas contraire, la firme partage toutes les informations en lien avec la faille.

Cela s’est donc produit avec MalwareBytes, qui n’a rien entrepris pour corriger le problème. Dans ce document, il est possible de constater que le logiciel n’est pas en mesure de signer numériquement toutes les mises à jour.

Le créateur de MalwareBytes prend la parole

C’est problématique puisqu’une personne malveillante serait en mesure d’utiliser cette vulnérabilité pour injecter un code malveillant.

La stratégie de Google Zero semble toutefois porter ses fruits, car le fondateur du logiciel, Marcin Kleczynski a rapidement réagi à la suite de cette publication.

Il a présenté des excuses tout en insistant sur sa volonté de déployer un correctif pour la version 2.2.1.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.