Des failles inquiétantes découvertes dans les principaux logiciels de sécurité

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Des failles inquiétantes découvertes dans les principaux logiciels de sécurité

Même les logiciels de sécurité ne semblent pas être à l’abri des vulnérabilités. Des chercheurs ont découvert au cours d’une enquête que plusieurs failles étaient au rendez-vous du côté des éditeurs de logiciels.

Des pirates susceptibles d’agir avec discrétion

Malheureusement, les internautes ont recours à des programmes pour accroître la sécurité d’un Smartphone ou d’un ordinateur. Finalement, certains présenteraient eux aussi des failles qui permettraient aux hackers d’arnaquer les utilisateurs.

Cette découverte a été faite lors d’une enquête dédiée à l’hameçonnage. L’objectif consistait à se renseigner sur les pratiques utilisées pour injecter du code, mais pendant les différentes phases, les chercheurs d’en Silo ont constaté que les logiciels n’étaient pas hermétiques aux failles.

Ce sont près de quinze produits qui sont concernés par cette actualité très nuisible pour les internautes qui cherchent dans un premier temps à se protéger, mais, finalement, ils ouvrent une porte dérobée aux pirates.

Les hackers auraient la possibilité avec ces failles de contourner quelques mesures d’atténuation. Dans certains cas de figure, ils peuvent même passer à l’action sans jamais être repérés par les utilisateurs. Ils ont ainsi les moyens de s’attaquer à la machine en toute discrétion.

Des éditeurs renommés concernés par les failles

De ce fait, les techniques des logiciels de sécurité basées sur l’hameçonnage ne sont pas sans conséquence. Ils peuvent surveiller les agissements des personnes malveillantes afin de rendre difficile, voire impossible l’exploitation de certaines failles.

Selon les chercheurs, les principaux éditeurs ne sont pas épargnés comme Trend Micro, Symantec, Kaspersky ou encore AVG qui a été absorbé par Avast.

Au vu des conséquences, différentes sociétés ont rapidement riposté en développant des correctifs mis à la disposition des internautes.

Des patchs ont déjà été distribués

Microsoft a l’intention de partager un patch d’ici la fin du mois d’Août, car il faut noter qu’un tel développement est complexe. Pour tous les produits concernés, il est nécessaire de les recompiler.

Du côté de Symantec et de Bitdefender, les vulnérabilités appartiendraient au passé.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.