Les failles utilisées par les pirates informatiques

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Les failles utilisées par les pirates informatiques

Comme dans une maison mal sécurisée, les malfrats utilisent certaines failles afin de pouvoir s’y introduire. Concernant un ordinateur, la mécanique est exactement la même. Voici les vulnérabilités les plus utilisées par les hackers.

Des failles et des mots de passe, porte d’entrée des pirates informatiques

Chaque logiciel installé sur un ordinateur présente des failles. Celles-ci sont connues par les éditeurs au fur et à mesure, c’est pourquoi ces derniers proposent des correctifs aussi appelés patch afin de bloquer l’entrée aux hackers en tous genres. Un logiciel comporte des erreurs dans son code, ce qui permet de s’introduire dans le système d’exploitation. De Java au réseau de certaines consoles de jeu (Sony Network), les exemples sont nombreux.

Comment ne pas évoquer les mots de passe ? En effet, il s’agit du moyen le plus simple pour un pirate informatique d’accéder aux données personnelles de ses victimes. Selon une récente étude, dans 9 cas sur 10, les mots de passe sont très simples ou n’ont pas été modifiés. Par exemple, pour accéder à un WordPress, le mot de passe reste bien souvent « admin », celui fourni par défaut, une erreur pourtant simple à éviter.

Serveurs en berne et partage de fichiers mal paramétrés

Egalement, les serveurs en berne présentent de nombreuses failles dont les hackers se délectent. Dans la majeure partie des cas, cela se déroule au sein d’une entreprise qui, faute d’inventaire, peut ne plus savoir si ses serveurs sont bien maintenus. Or, sans une maintenance  poussée, les failles peuvent se multiplier. Pourtant, les informations présentes peuvent être très confidentielles.

Quel que soit le protocole, FTP ou NFS, le partage de fichiers présente par essence de nombreux risques. En effet, au moment de vouloir travailler ou se divertir via un même serveur, les utilisateurs peuvent être tentés de ne pas se compliquer la vie en partageant les données contenues avec tout le monde. Or, il est vivement recommandé de mettre en place des restrictions, surtout pour les entreprises, sans quoi les informations seront « publiques ».

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.