Google acquiert TotalVirus

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Google acquiert TotalVirus

Dans sa stratégie d’acquisition, Google franchit un nouveau cap. Alors que d’habitude, le géant américain gobe des spécialistes des réseaux sociaux ou encore d’applicatifs, cette fois-ci, il vient de racheter un partenaire de longue date spécialisé dans les antivirus.

TotalVirus dans l’escarcelle de Google

La firme la plus célèbre de Mountain View a racheté il y a peu TotalVirus, une entreprise ibérique spécialisée dans la détection de contenu malveillant. TotalVirus propose depuis plusieurs années un service utilisable directement en ligne qui permet de détecter des contenus nocifs, soit en tant que tels, soit pointant vers un danger potentiel, notamment pour les utilisateurs.

Depuis toujours, Google utilisait cette technologie mise en place à Campanillas, c’est pourquoi il est toujours plus simple de l’acquérir. Fidèle à sa stratégie de développement externe, Google acquiert donc une nouvelle compétence, une nouvelle corde à son arc.

TotalVirus est ravi de ce rachat

Suite à un article paru sur le blog de la firme rachetée, les responsables avouent leur plaisir à être rachetés par Google, cela montre l’étendue de leur travail pour développer un service plébiscité par l’un des sites les plus importants au monde.

En parallèle dans l’actualité des antivirus, on peut également noter la conclusion aussi intéressante qu’effrayante de la part d’une récente étude menée par F-Secure. Dans le cadre d’un « Rapport sur les menaces », F-Secure, l’un des leaders de la sécurité informatique dans le monde évoque clairement le fait que la cyberguerre est une réalité.

Entre l’infection des Mac, et, la grandissante complexité des nouveaux virus, F-Secure estime qu’il est plus important que jamais de protéger ses données personnelles grâce à des antivirus performants et fréquemment mis à jour. Android n’est évidemment pas à l’abri comme le montre la recrudescence du nombre d’applications vérolées présentes sur Google Play.

Les logiciels rançonneurs en tête de ligne

Autre nouveauté, l’augmentation exponentielle des logiciels rançonneurs, la mécanique est simple, un programme bloque l’ordinateur en prétextant une raison administrative (Hadopi, police, etc..).

Afin de la débloquer, il vous faut payer une somme, appelée la rançon, évidemment, vous devrez utiliser une carte de paiement prépayée, car intraçable, pour régler la note.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.