Le hacker qui aurait piraté 117 millions de mots de passe LinkedIn a été arrêté

Accueil » Vpn » Logiciel » Technologie » Le hacker qui aurait piraté 117 millions de mots de passe LinkedIn a été arrêté

Le hacker qui aurait piraté 117 millions de mots de passe LinkedIn a été arrêté

À la suite d’une action de police coordonnée par le FBI et Interpol, un homme de nationalité russe a été mis sous écrou en République Tchèque ; celui-ci est notamment soupçonné d’avoir participé au piratage des comptes de millions d’utilisateurs de LinkedIn.

Il devrait en principe être par la suite extradé aux États-Unis (où il sera jugé) ou en Russie.

Comment s’est déroulée l’arrestation ?

Les policiers tchèques ont confirmé l’arrestation de Yevgeny NIKULIN, un cybercriminel russe. Âgé de 29 ans, celui-ci est soupçonné d’être l’un des auteurs du piratage des comptes d’utilisateurs du réseau social LinkedIn.

Yevgeny a été arrêté dans un restaurant le 5 octobre dernier, en compagnie d’une fille avec laquelle il vivait depuis quelques années dans un hôtel huppé.

De nombreuses séquences vidéo de l’arrestation ont été publiées sur Internet ; ladite arrestation a été coordonnée en collaboration avec le FBI et Interpol.

Le gouvernement américain réclamant l’extradition de Yevgeny aux États-Unis, un incident diplomatique a éclaté.

Très en colère, les autorités russes estiment en effet que le hacker devrait être rapatrié dans son pays d’origine. Pour l’heure, c’est au Pouvoir judiciaire tchèque de décider du sort du présumé cybercriminel.

Rappel des faits

En 2012, le réseau social LinkedIn avait subi une attaque d’une grande ampleur : plus de 115 millions de mots de passe avaient en effet été dérobés ; ils avaient par la suite été mis en vente sur le Darkweb par un cybercriminel surnommé « Peace » (mais rien n’indique qu’il s’agit de Yevgeny).

Selon le magazine Motherboard, les développeurs de LinkedIn ont tenu à remercier le FBI pour tout ce qu’il a entrepris pour localiser et arrêter le pirate.

La plus grande attaque cybercriminelle de 2016

Tel est le nom donné au piratage subi par le site AdultFriendFinder en octobre. Selon les spécialistes de ZDNet, plus de 400 millions de comptes d’utilisateurs ont été dérobés.

À titre de comparaison, l’attaque cybercriminelle dévoilée par Yahoo en 2012 avait compromis environ 600 millions de comptes, et celle du site Ashley Madison 35 millions de comptes.

Comparatif Vpn

Recommandé par Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *