Kaspersky présente les nouveautés de la rentrée

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Kaspersky présente les nouveautés de la rentrée

Depuis 1997 Kaspersky Lab est à la pointe de l’innovation en matière de sécurité des systèmes d’information ; la version 2015 étend la protection à la webcam, améliore sensiblement sa technologie spécifique de sécurité bancaire et lutte contre les ransomwares.

Protection de la vie privée

La prise de contrôle de la webcam par un pirate est une menace fréquente rendue possible par un malware exploitant directement les drivers ou un plugin des navigateurs internet. Kaspersky a conçu un pilote de surveillance qui prévient l’utilisateur en cas de déclenchement inapproprié de la webcam et du micro. Une fenêtre s’ouvre alors pour proposer de bloquer un éventuel enregistrement.

Sécurité des transactions bancaires renforcée

La technologie de protection bancaire présente dès 2013 dans Kaspersky Internet Security est étendue aux applications mobiles et à l’utilisation des bornes wi-fi à accès public. La nouvelle version bloque également les applications tierces susceptibles d’espionner les copiés-collés ou d’effectuer des captures d’écrans indésirables.

L’activation du mode de protection bancaire valide les certificats digitaux et protège spécifiquement le navigateur utilisé contre les plugins suspects et les chevaux de Troie.

Protection avancée contre les ransomwares

Le ransomware est un logiciel malveillant qui va demander une rançon en échange du décryptage des données. L’utilisateur malheureux devra s’acquitter d’une somme donnée en échange d’un programme de déchiffrement ou de clefs de cryptage.

Depuis 2010 le nombre de ces malwares est en pleine explosion. Les conséquences de telles attaques sont particulièrement pénalisantes pour les entreprises, notamment en raison des pertes consécutives à des arrêts d’exploitation. D’autre part le paiement de la rançon ne garantit pas le déchiffrement des données.

Une protection efficace contre ce type de menace était donc très attendue. La solution proposée par Kaspersky détecte qu’un programme suspect tente de modifier les fichiers et elle crée alors une sauvegarde. Dans un deuxième temps une analyse est faite pour confirmer que le programme ayant tenté la modification était malveillant. Dans ce cas les modifications effectuées par le ransomware sont annulées.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.