Les jeunes internautes, adeptes du partage de photos dénudées

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Les jeunes internautes, adeptes du partage de photos dénudées

Une récente étude révèle qu’un quart des Français, âgés de 18 à 35 ans, a déjà partagé des photos dénudées grâce à Internet ou leur smartphone. Effectués pour aiguiser l’appétit d’un amant ou pour simplement s’amuser, ces échanges peuvent vite être regrettés si les photos sont interceptées et mises à disposition du grand public. Pour éviter ce désagrément, vous devez vous protéger correctement.

Les risques encourus

Le célèbre et élégant phénomène Internet « the fappening » (traduction vulgaire de la masturbation masculine) a démontré que ces échanges sont risqués. De nombreuses stars hollywoodiennes comme Jennifer Lawrence, Kaley Cuoco ou encore Kate Upton ont ainsi pu constater avec grande joie qu’un pirate a volé leurs clichés intimes et les a diffusés sur la toile. Stockés sur le Cloud d’Apple, il n’aurait pas piraté directement le géant américain mais utilisé la méthode du phishing pour accéder aux comptes utilisateurs.

Ce genre de phénomènes peut toucher n’importe lequel d’entre vous et vous devez mettre tout en œuvre pour vous protéger.

Comment se protéger efficacement?

La solution la plus simple consiste à ne pas partager ce genre de clichés. Si vous persistez dans votre désir coquin d’échanger avec une personne digne de confiance sur le long terme, installez un antivirus régulièrement mis à jour sur votre ordinateur et votre smartphone pour bénéficier d’une bonne protection.

Évitez les sites propices à la propagation des virus (peer-to-peer, sites pornographiques, etc). Généralement, ils ne contiennent pas directement des logiciels malveillants mais leurs bannières publicitaires ne sont pas contrôlées en interne et peuvent héberger des malwares.

Mettez ensuite des mots de passe complexes sur toutes vos adresses électroniques et faites également attention aux questions habituelles pour les récupérer. En effet, les réponses aux interrogations comme « Quelle est le nom de jeune fille de votre mère ? » ou « Quel est le nom de votre chien ? » se retrouvent facilement sur les réseaux sociaux ou des sites comme Copains d’avant.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.