Les PME françaises, victimes d’attaques de virus informatiques.

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Les PME françaises, victimes d’attaques de virus informatiques.

Les laboratoires Bitdefender viennent de l’annoncer, une campagne de virus est en cours. Les victimes sont des employés de PME. Ils reçoivent des virus sous la forme de « fausses violations de règlement intérieur ».

Une campagne de malwares contre des employés

Depuis quelques semaines de nombreux employés de PME sont la cible d’une attaque de virus informatiques. Le principe est le suivant. Ils reçoivent des e-mails leur annonçant, le plus souvent, la fin de leur contrat les liant avec leur entreprise pour cause de non respect du règlement intérieur.

Les e-mails ont différents objets, on peut trouver les termes de « procédure d’infraction », de « violation » … Le but est d’inciter l’employé à télécharger un fichier malveillant, le plus généralement des chevaux de Troies, en pièce jointe. Le format .AJR est utilisé généralement. Cela permet aux malfaiteurs d’avoir accès à de nombreuses données comme les mots de passe, les identifiants bancaires, les noms d’utilisateurs…

Un risque grandissant

Ces attaques se développent de plus en plus et la France serait l’un des pays les plus touchés ainsi que l’Espagne, le Royaume-Uni… Les risques sont d’autant plus importants que de plus en plus d’employés utilisent leur smartphone pour avoir accès au réseau privé virtuel (aussi appelé VPN pour Virtual private network) de l’entreprise .

Environ 17 % des PME laissent leurs employés avoir un accès au VPN via un téléphone. Un autre danger est que de nombreuses entreprises utilisent encore Windows XP. Or Microsoft n’a plus le support de cet OS depuis peu. Cela signifie donc que les correctifs de sécurité ne sont plus mis à jour.

Quelques conseils avisés

Pour éviter ou tout du moins limiter les dégâts et les risques liés aux cybercriminels, vous pouvez appliquez quelques conseils simples. Tout d’abord, il est préférable de mettre à jour tous les programmes de sécurité. Ayez toujours un antivirus à jour. Ensuite, il faut éviter de télécharger des pièces jointes si vous n’êtes pas sûr de sa provenance, même si bien souvent l’e-mail provient d’un organisme apparemment existant.

Pour plus d’information sur les antivirus, consultez notre comparatif d’antivirus pour entreprises.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.