Un malware qui détruit vos données demande 222 bitcoins

Accueil » Technologie » Logiciel » Vpn » Un malware qui détruit vos données demande 222 bitcoins

Un malware qui détruit vos données demande 222 bitcoins

Au fil des années, les hackers ne cessent d’innover. Grâce à leurs techniques de plus en plus performantes et astucieuses, ils ont cette fois réussi à transformer le malware KillDisk en un ransomware.

Ce dernier demande désormais aux victimes de verser une rançon (222 bitcoins), faute de quoi il détruira toutes leurs données.

KillDisk : le virus informatique qui détruit toutes les données présentes dans un disque dur

Comme son nom l’indique, le virus informatique KillDisk « tue » toutes les données présentes dans le disque dur qu’il a infecté.

S’il ne visait à son origine que les données des entreprises (en effet, il a été repéré en 2016 après une série d’attaques perpétrées sur des banques ukrainiennes), ses développeurs exigent aujourd’hui le paiement d’une rançon afin de pouvoir récupérer les données volées.

Bien que plusieurs logiciels antivirus parviennent à le détecter désormais, KillDisk n’en demeure pas moins un malware très dangereux.

Certains experts estiment que le fait de l’avoir associé à un ransomware n’est qu’un brouillage de piste.

Qui se cache derrière KillDisk et comment est-il propagé ?

Le virus informatique KillDisk a été développé par une équipe de cybercriminels (TeleBoots). Les dits cybercriminels lancent leurs attaques à l’aide d’un troyen (en prenant soin de limiter au maximum la possibilité de remonter jusqu’à eux), ce qui leur permet de dérober toutes les données des entreprises cibles.

Après avoir volé les données, les pirates installent le malware dans le disque dur, modifient les extensions de certains fichiers et documents, et suppriment d’autres.

À partir de là, 2 options sont proposées aux entreprises infectées : soit elles versent une rançon de 222 bitcoins (environ 225 000 dollars ; pour information, le bitcoin est une monnaie virtuelle), soit toutes leurs données seront détruites.

Si certaines entreprises ont préféré passer par une récupération classique de leurs données, d’autres n’ont pas hésité à verser la rançon.

Néanmoins, elles soupçonnaient un simple virus informatique d’avoir infecté leurs systèmes, et ne se doutaient pas d’avoir été victimes d’un vol de données.

Comparatif Vpn

Recommandé par Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *