Quel est le meilleur livre de magie ?

Bonjour à tous, aujourd’hui comparer-choisir vous transporte vers le domaine de la magie et vous propose une sélection des meilleurs livres de magie.

Aline

Vous souhaitez apprendre la magie et devenir un roi de l’illusion ? Quel que soit votre âge, quoi de plus pratique que de commencer en faisant appel à un ouvrage qui vous expliquera le B-A-BA de la prestidigitation? Épatez votre famille, vos amis et vos collègues lors de diners ou soirées avec des tours de magie aisément réalisables. Tours de cartes, de passe-passe,de manipulation, magie de salon… du guide de magie survolant l’univers de la prestidigitation à une initiation plus complète aux différentes techniques de magie de salon, sans frais de matériel, vous trouverez facilement votre bonheur en librairie. Découvrez notre sélection des meilleurs livres de magie ici.

Le livre de la magie pour les enfants
Livre de magie pour les enfants
Magie, illusionnisme, prestidigitation… kezako ? 

La magie ou « l’illusionnisme », ou encore la »prestidigitation », est un art du spectacle qui consiste à créer des »illusions », c’est à dire une manipulation de l’esprit au moyen de trucs et astuces bien concrets pour leurrer le spectateur. Le magicien, ou illusionniste, semble faire apparaître et disparaître les choses, défier la gravité, lire dans les pensées ou encore transformer la matière pour les prestidigitateurs les plus aguerris.

On parle aujourd’hui de magie dans le langage commun,mais il s’agit d’un amalgame grossier entre l’illusionnisme, un art mêlant agilité, ingéniosité et psychologie, et la magie en tant que telle, soit un phénomène pour ainsi dire surnaturel et inexplicable. La prestidigitation, c’est l’art de créer l’illusion d’un phénomène magique et inexplicable, mais qui repose sur des règles des plus logiques et rationnelles.

La petite histoire de la magie

Le mot « magie » dérive, étymologiquement du terme grec mageia (μαγεία), les prêtres perses, appelés magosh en persan, étant connus sous le nom de magoi en grec et pratiquant des actes rituels dits de « mageia », puis de »magika ». C’est ici l’origine de ce qui finit par désigner l’ensemble des pratiques rituelles païennes.

Pendant de nombreux siècles, les magiciens étaient souvent associés au diable et à l’occultisme, du fait qu’ils étaient capables de »tromper » les gens un peu simples et leur faire croire une réalité impossible et inconcevable.

Au XVIIè siècle,un ouvrage tente de prouver que les magiciens n’utilisent pas de méthodes surnaturelles, et comment leurs « tours de magie » sont réellement accomplis. À l’époque, la crainte et la croyance en la sorcellerie étaient très répandues et le livre tenta de démontrer que ces craintes étaient mal placées. Au cours du XVIIe siècle, de nombreux autres livres décrivent ce que l’on appelle désormais des « tours de magie, décrivant en détail les méthodes utilisées.

La profession d’illusionniste n’a véritablement gagné en vigueur qu’à partir du XVIIIè siècle,et a connu plusieurs vogues populaires depuis. Les spectacles de magie sont alors des divertissements très appréciés lors de foires et autres rassemblements populaires. Mais c’est avec un certain Jean Eugène Robert-Houdin (à qui plus tard, le célèbre « Houdini » reprendra le nom en hommage), fondateur d’un théâtre de magie Parisien en 1845, que nait la magie, ou l’illusionnisme, tel que nous le pratiquons aujourd’hui. Houdini est considéré de nos jours comme le père de la prestidigitation, la magie moderne. Vers la fin du XIXe siècle, les grands spectacles de magie organisés de façon permanente dans de grands théâtres sont la norme, et le public s’y précipite en masse.

Les tours de magie

La catégorisation des tours de magie varie d’un magicien à l’autre, certains tours combinant plusieurs astuces différentes. Il existe cependant quelques catégories distinctes, à savoir: les apparitions (donner l’illusion de tirer un lapin d’un chapeau vide); les disparitions (donner l’illusion que quelque chose a disparu), les transformations (donner l’illusion de transformer un mouchoir en soie d’une couleur en une autre, par exemple) ; les destructions être constructions (donner l’illusion de « couper » une tête, puis de la »restaurer ») ; les déplacements (donner l’illusion qu’une chose s’est déplacée seule d’un endroit à un autre) ; les évasions, ou escapologie (donner l’illusion de se libérer d’un dispositif d’enfermement parfois complexe, soit des évasions de confinement ou de contention). D’autres illusions existent encore, comme la lévitation, ou comment donner l’impression que quelque chose défie la gravité ; la pénétration, ou comment faire passer un objet solide à travers un autre objet solide ; ou encore la prédiction et le mentalisme, ou comment sembler lire dans l’esprit d’un spectateur et deviner ce qu’il pense, ou ce qu’il a dans son portefeuille. La plupart des routines de magie utilisent une combinaison de toutes ces catégories de tours.

La pratique de la magie au quotidien

Si vous vous intéressez à la magie et cherchez à apprendre et pratiquer l’illusionnisme, vus aurez la possibilité de rejoindre un clubs de magie si vous le souhaitez, en plus de recourir à des ouvrages spécialisés.Ici, apprentis magiciens et prestidigitateurs chevronnés peuvent travailler de concert et s’entraider. Le magicien plus expérimenté devient alors une sorte de mentor, mais le rôle du magicien novice n’en est pas moins crucial pour l’aider à améliorer ses nouveaux tours. Les deux compères s’aident donc mutuellement,ce qui permet aux deux d’apprendre de nouvelles techniques et de discuter de tous les aspects liés à l’univers de la magie.

Avant qu’un apprenti magicien puisse rejoindre un de ces clubs de magie, il doit cependant auditionner, le but étant de montrer son sérieux et son ambition quant à la pratique de la magie en tant qu’art du spectacle. En effet, si tut le monde pouvait intégrer ce type de club, alors la magie n’aurait plus aucun secret pour personne. Il est bien connu que les magiciens refusent toujours de révéler le secret de leurs tours au public, et malgré le temps et les siècles d’existence de la magie en tant qu’art de l’illusion, malgré l’internet, ces secrets sont restés bien gardés. De fait, il faut montrer pâte blanche lorsque l’on souhaite intégrer un club et une organisation de magiciens, et l’adhésion à ce type de structures  nécessite un engagement total à ne jamais révéler les secrets de la magie à des non-magiciens. La magie est et doit, par nature, rester secrète. C’est ce qui fait d’elle de la « magie ».

De fait, la plupart des ressources quant à l’apprentissage de l’illusion sont privée, les bibliothèques traditionnelles ayant seulement de petites collections de vulgarisation à disposition des lecteurs, mais l’apprenti sérieux pourra toujours trouver de nombreuses publications au sein de magasins spécialisés pour artistes de magie… Pour autant, il semblerait que davantage de livres aient été écrits sur l’art de la magie que sur tout autre art, tant il fascine.

Si votre désir d’apprendre l’illusionnisme est profond, alors il vous faudra intégrer un club pour accéder à cette littérature spécialisée. Pour les autres, les amateurs du Dimanche et autres magiciens de salon, les meilleurs livres sur la magie que nous avons sélectionnés pour vous devrez sans problème vous aider à éblouir lors de réunions festives avec vos proches !

Les enfants pourront divertir leurs amis de classe lors d’anniversaires ou de soirées pyjama, ou monter des spectacles entiers ensemble, tandis que les adultes épateront avec leur maniement des cartes et autres tours de passe-passe. La magie, c’est en effet l’activité idéal pour divertir, mais c’est aussi une activité très conviviale, qui permet déconnecter les gens ensemble : de les époustoufler, de les faire réagir, de les faire rire. Beaucoup se donneront du mal pour comprendre vos « trucs »et essaieront de vous faire parler et livrer vos secrets. Mais ne bon magicien,vous savez que vous devrez garder le mystère complet et emporter vos secrets dans la tombe !

Du livre de magie pour apprendre les bases, pour enfants à partir de 7-8 ans, ou du livre de magie pour amateurs éclairés et autres magiciens de salon expérimentés réunissant tous les plus grands classiques de la prestidigitation, vous n’aurez que l'embarras du choix pour épater l’assistance lors de soirées entre amis ou en famille. Impact sur le public garanti !

  1. Bonjour Aline,

    Je suis d’accord avec votre sélection d’ouvrage, ce sont de très bon livres pour apprendre la magie dans son ensemble. Le seul que je connais pas est celui de magie blanche mais j’imagine qu’il est très bien 🙂 . Pour apprendre des tours de magie avec des cartes je trouve que l’ouvrage de “52 méthodes pour tricher au poker” et “40 tours de cartes bluffants et faciles à réaliser” sont vraiment bien. Le premier est peut-être un peu avancé. Super article en tout cas.
    Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *