Quel est le meilleur livre sur l’origami ?

Accueil » Loisirs » Livres » Quel est le meilleur livre sur l’origami ?

Bonjour, aujourd’hui on apprend le pliage grâce à notre sélection des meilleurs livres sur l’origami .

Aline

Vous vous intéressez à l’art du pliage de papier ? Que voussoyez débutant ou apprenti « maitre d’origami », il y a forcément un ouvrage fait pour vous et qui mettra en lumière de nouveaux modèles et de nouvelles techniques de pliage créatives, afin de réaliser des œuvres originales et fascinantes de beauté et de délicatesse.

Origami
Apprenez à faire des origamis 

Tous les livres origami

Sur Amazon: Cliquez ici
Sur Fnac: Cliquez ici

L’origami, ou l’art du pliage de papier

Connue à l’origine sous le nom d' »orikata »(« formes pliées »), l’origami est l’art délicat du pliage de papier japonais. Son nom dérive des mots japonais « ori » (« pliage ») et « kami » (« papier »). C’est l’une des plus importantes et plus emblématiques contributions culturelles du Japon, bien que cet art trouve également ses origines en Chine et en Europe. Ces diverses influences ont contribué à façonner l’origami dans sa pratique actuelle.

L’origami traditionnel consiste à plier une seule feuille de papier carrée (avec, souvent, un côté coloré) en une sculpture. Pour cela, il ne faut ni couper la feuille de papier, ni la coller, mais uniquement la plier de façon savante et délicate.

Pourtant, à l’origine, la pratique de l’origami autorisait les artistes à découper de manière stratégique les feuilles de papier, ou »kirigami » (du verbe kiru « couper » et de kami, »papier »). Traditionnellement cependant, le véritable origami est entièrement sculpté à l’aide de plis, un attribut que les Japonais ont adopté d’Europe. Toutefois, la pratique a évolué au cours du XXè siècle avec l’apparition notamment du »pliage humide » et autres techniques novatrices.

La petite histoire de l’origami

Ce n’est que récemment que toutes les formes de pliage de papier Japonais ont été regroupés sous la même appellation d’origami. Avant cela, on distinguait plusieurs pratiques distinctes pour le pliage de loisir tels quel' »orikata » notamment mais aussi l' »orisue », l' »orimono », le « tatamigami » et d’autres encore. Pourquoi le nom d’origami a fini par être retenu, personne ne sait.

Il est impossible de dater précisément les origines du pliage de papier, mais il est probable selon les chercheurs que le papier plié soit apparu au IIè siècle après JC, avec l’apparition du papier en Chine.

Créés en pliant méticuleusement du papier d’or ou du papier jaune en lingot, les pliages chinois étaient utilisés comme ornements éphémères (« yuanbao », ou « pépite d’or en papier ») lors de funérailles traditionnelles et fabriqués dans le but d’être plus tard jetés au feu à la fin de la cérémonie à partir du Xè siècle.

Bien que semblable à l’origami japonais, le pliage de papier chinois (« zhezhi ») exprime un intérêt plus particulier pour la représentation d’objets inanimés tels que bateaux ou boîtes.

Le papier est introduit au Japon VIIè siècle au, mais ce n’est pas avant la période Edo (XVIIè-XIXè siècles) que l’origami se serait développé comme activité de loisir, et comme une forme d’art à part entière.

Les sculptures d’origami Japonaises représentent alors souvent des fleurs, des oiseaux et d’autres motifs inspirés de la nature. Sous l’appellation »noschi », l’origami traditionnel sert comme élément décoratif destiné à envelopper les présents;  les papillons »ocho » et « mecho » sont destinés aux cérémonies de mariage tandis que la grue, la grenouille, le cube modulaire sont des sujets toujours très répandus dans l’origami contemporain, qui reste fidèle à la pratique japonaise traditionnelle à sauf en ce qui concerne le découpage, qui n’est plus permis aujourd’hui.

En Europe, le pliage de papier serait issu du pliage de serviettes,une pratique très populaire au XVIIè siècle et qui évolua dans le temps.

Les documents les plus anciens ayant été retrouvés sur l’origami laissent à croire que la pratique a été utilisé principalement à des fins religieuses ou cérémonielles. A noter par ailleurs que le cout du papier en faisait un art réservé à une certaine classe de la population.

Avec le temps, le papier est devenu plus abordable et la pratique du pliage s’est alors démocratisée, et l’origami fut enfin utilisé à des fins décoratives et artistiques. Ses adeptes se mirent à fabriquer des figurines en origami comme  cadeaux, ou à créer des cartes pliées et des enveloppes pour leur correspondance.

L’origami est également utilisé comme outil pédagogique, le processus de pliage impliquant de nombreux concepts pertinents pour l’étude des mathématiques.

Le premier livre sur l’origami, « Sembazuru Orikata »(« pliage des mille grues ») par Akisato Rito remonte à la toute fin du XVIIIè siècle. Il s’agit toute fois davantage d’un ouvrage sur les coutumes de l’origami que d’une série d’instructions. Selon la légende, au Japon, si une personne plie 1 000 grues en papier, son souhait se réalisera.

Évolution de l’origami en tant qu’art

C’est le « grand maitre de l’origami », Akira Yoshizawa,un créateur prolifique de modèles d’origami, qui a grandement fait évoluer l’art du pliage de papier à l’époque contemporaine. En 1954, il publie en effet un livre révolutionnaire, « Atarashi Origami Geijutsu » (« Nouvel art de l’origami »). C’est le début d’une renaissance pour l’art de l’origami, avec d’innombrables modèles et techniques qui encouragent les artistes à couper, découper, coller et mouiller le papier pour créer de nouvelles œuvres de papier toujours plus complexes (son travail a par ailleurs établi la base des symboles et des notations que l’on utilise aujourd’hui pour décrire comment plier un modèle particulier).

Ainsi, le « pliage humide » permet de créer des reliefs et des courbes intéressantes tout en permettant au produit fini de mieux conserver sa forme, tandis que les constructions d’origami modulaires, ou rings (« kusudama »), dans lesquelles plusieurs pièces sont assemblées,forment un tout décoratif. Le pliage modulaire permets d’aller au delà de l’art de l’origami traditionnel et de représenter des objets ou des formes géométriques parfois très complexes. Ils sont généralement composés du même pliage de base qu’un origami classique, appelé « module », mais plié en plusieurs exemplaires et que l’on imbrique les uns dans les autres pour donner la forme finale.

On estime le nombre de modèles créées par Akira Yoshizawa à plus de 50 000 origami différents. Malheureusement, seules quelques centaines de ces modèles ont été officiellement documentés.

Parfois, les figures les plus difficiles à réaliser le seront à l’aide d’un papier spécial appelé « papier sandwich », ou papier métallisé, plutôt que de recourir à papier ordinaire. Le papier sandwich permet en effet de faire de plus nombreux plus, avant que la feuille ne soit trop abîmé pour être pliée une nouvelle fois.

L’un des aspects les plus intéressant de la pratique de l’origami consiste à expérimenter avec différents types de papier. Les papiers japonais « Chiyogami »,papiers sérigraphiés et généralement créés dans de petits studios japonais de fabrication de papier sont, par exemple, particulièrement beaux et adaptés pour des créations d’origami avancées.

Aujourd’hui, les passionnés de pliage de papier travaillent véritablement tous types de papier, même les plus difficiles d’un point de vue purement technique : il travaillent avec du papier d'emballage, du papier à dactylographier, du papier de scrapbooking, etc. Les limites techniques sont bien réelles, mais il n’existe pas vraiment de limite à la créativité en matière de pliage de papier,seulement l’imaginaire ! Une tendance artisanale « verte » s’est notamment développé récemment, qui consiste à créer des origamis à partir de papier qui serait autrement jeté, tel que de vieux journaux.

Vous êtes un amoureux du pliage de papier Japonais ?  Vous n’aurez que l'embarras du choix pour votre pratique de l’origami, quelle que soit votre niveau. Découvrez ci-après une sélection des meilleurs livres sur l’origami.

Souvent, ces ouvrages s’accompagnent de feuilles de papier japonais à plier comprenant de motifs floraux, des motifs d’animaux, des motifs géométriques, etc. Les débutants pourront ainsi facilement créer des fleurs,une grue, un chat, un lapin, une chouette, un bateau, une fusée, etc. tandis que les amateurs plus expérimentés pourront s’essayer à des modèles plus inattendus et plus complexes à réaliser,bien sûr ! Le fun se trouve notamment dans le challenge que pose ces réalisations, et plus vous maitriserez les techniques de pliage, plus vous serez tentés d’aller plus loin dans la pratique et la maitrise de l’art de l’origami.

Notre sélection des 3 meilleurs livres origami

Photo de le-kit-origami

Le kit origami

40 modèles d’origamis photographiés avec de nombreux schémas d’étapes.5 chapitres  avec des explications pas à pas :Les avions  à faire...

Meilleurs prix

  • fnac 15.95 € Voir fnac
  • amazon 15.95 € Voir amazon
Ces prix ont été actualisés le 20/10/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de lorigami-comme-par-magie

L'origami comme par magie

Plus de 50 pliages expliqués pas à pas... Une nouvelle manière d'apprendre !- Des explications simples et claires en pas à pas en photos et...

Meilleurs prix

  • fnac 15.90 € Voir fnac
  • amazon 15.90 € Voir amazon
Ces prix ont été actualisés le 20/10/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de origami-therapie-25-modeles-danimaux-200-feuilles-pour-les-realiser

Origami thérapie : 25 modèles d'animaux, 200 feuilles pour les réaliser

Découvrez comment l'art du pliage du papier est source de détente, et réalisez une jolie ménagerie pour de ravissants petits décors.Cet...

Meilleurs prix

  • fnac 12.90 € Voir fnac
  • amazon 12.90 € Voir amazon
Ces prix ont été actualisés le 20/10/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *