Quel est le meilleur roman de Victor Hugo ?

Accueil » Livres » Loisirs » Quel est le meilleur roman de Victor Hugo ?

Victor Hugo est un véritable monument de la littérature Française. Écrivain, poète et dramaturge, il est l’une des figures de proue du mouvement romantique du XIXè siècle et reste à ce jour un personnage iconique de la culture et de l’histoire Française, ayant laissé derrière lui notamment l’œuvre gigantesque des Misérables dont la renommée internationale ne se discute plus.

Adaptée en comédie musicale tout d’abord, puis au cinéma plus récemment, les Misérables sont un chef d’œuvre qui traverse le temps, les frontières et les genres. Mais Victor Hugo,ce n’est pas que les Misérables, c’est aussi et bien sûr Le Bossu de Notre-Dame de Paris ou Hernani, et plus encore ! Découvrez ici notre sélection des meilleurs romans de Victor Hugo.

Les misérables
Les misérables, Victor Hugo

Tous les romans de Victor Hugo

Sur Amazon: Cliquez ici
Sur Fnac: Cliquez ici

Victor Hugo l’écrivain : un auteur prolifique

Les ouvres de Jeunesse : poésie, théâtre, romans et écrits divers

Victor Hugo publie son premier recueil de poèmes, Odes et poésies diverses, en 1822, alors qu’il n’avait que 20 ans. Son premier roman, Han d’Islande, est publié l’année suivante, en 1823. Trois ans plus tard, c’est au tour du roman Bug-Jargal. Le dernier jour d’un condamné, en 1929, reflète la conscience sociale aigüe de l’écrivain qui inspirera toute son œuvre ultérieure, ainsi que de grands noms de la littérature tels que Charles Dickens, Fyodor Dostoyevsky ou encore Albert Camus. Son combat combat contre la peine de mort, à travers Le dernier jour d’un condamné, ne fait alors que commencer.


En à peine plus de 10 ans, il publie pas moins de cinq recueils de poésie qui le révèlent véritablement en tant que poète, dont les célèbres Orientales, premier de la série, en 1829 (suivent Les Feuilles d’automne, en 1831; Les Chants du crépuscule, en 1835; Les Voix intérieures, en 1837 et enfin Les Rayons et les Ombres, publié en 1840). Ces œuvres de jeunesse, très influencées par le non moins célèbre François-René de Chateaubriand, prééminente figure littéraire de la France au début du XIXe siècle et dont Victor Hugo se réclamait officiellement (il voulait être, dixit lui même : »Chateaubriand ou rien »), lui donnent la réputation de plus grand poète élégiaque et lyrique de sa génération, ou tout du moins parmi les plus grands.

Victor Hugo devient la figure de proue du mouvement littéraire romantique avec les pièces dramatiques Cromwell, en 1827, et Hernani, en 1830.La popularité de Victor Hugo en tant que dramaturge ne se dément pas par la suite, avec les pièces Marion Delorme en 1831, le Roi s’amuse en 1832 (et surtout avec le fameux Ruy Blas, quelques années plus tard, en 1838).

Notre-Dame de Paris

Le grand classique Notre-Dame de Paris sera publié en 1831, alors que Victor Hugo est encore très jeune. L’œuvre est rapidement traduite dans de nombreuses langues étrangères, Victor Hugo étant faisant déjà rayonner de son temps la France à l’international. Le roman condamne une société qui, dans les personnages de Frollo l’archidiacre et de Phoebus le soldat, accumule la misère sur les plus vulnérables et les plus démunis, en la personne du bossu Quasimodo et de la gitane Esmeralda. Le livre est un succès, le thème touchant de près la conscience publique.

Les Misérables

Claude Gueux, en 1832, est considéré par l’auteur lui même comme son roman précurseur quant aux questions d’injustice sociale et il est àl’origine des Misérables. La quête de rédemption du paysan Jean Valjean, notamment, après avoir été emprisonné pour avoir volé du pain aux Misérables, explorait les thèmes de la politique, de la pauvreté, de la justice et de la philosophie morale.

Ce n’est qu’en 1962 que seront publié les Misérables, mais l’écrivain de génie avait commencé à travailler sur son roman fleuve Hugo sur la misère et l’injustice sociales dès les années 1830. A propos des Misérables, l’écrivain, confiait,  écrit à son éditeur,Albert Lacroix : « Je suis convaincu que ce roman sera l’un de mes plus grands succès, sinon le couronnement de toute mon œuvre ». Et en effet,même à l’époque, déjà, l’impact du roman sur le public Français est immense. Son extraordinaire succès auprès des lecteurs, toutes catégories sociales confondues, et la traduction rapide dans de nombreuses langues de ce roman épique font de Victor Hugo une célébrité dans son propre pays comme à l’étranger.

Les Misérables offre un vaste panorama de la société parisienne et de son monde souterrain, fait de personnages souvent truculents et parfois hors du communs : Fantine, Jean Valjean, Javert, Gavroche, Cosette…L’intrigue est fondamentalement celle d’un roman policier, mais le thème moral du combat incessant de l’humanité contre le mal et l’injustice est clairement apparent.

La réception des Misérables auprès de la critique littéraire,cependant, est pour le moins mitigée : on qualifie ici et là le roman de « peu sincère », de »vulgaire », d' »artificiel » et d' »inepte ». Legrand Gustave Flaubert lui-même ne lui trouvait « ni vérité ni grandeur », un comble pour ce monument immortel de la littérature Française ! Les Misérables ont cependant un tel succès auprès du public que l’Assemblée nationale Française se trouve elle-même influencée par le roman et décide de se préoccuper enfin des questions sociales soulevées par l’écrivain.

Œuvres ultérieures

Victor Hugo, avec les Travailleurs de la Mer, publié en 1866, se détourne des questions sociales et politiques abondemment traitées à traversles Misérables et retrouve le drame pur. Il y revient dans le roman suivant, publié en 1869, L’Homme Qui Rit, où il y dépeint un tableau critique de l’aristocratie Française.Son dernier roman, politique également, Quatre-vingt-treize, sera publié en 1874. Bien que la popularité de l’écrivain ne soit plus à son apogée à l’époque de sa publication, cette oeuvre est considérée aujourd’hui comme l’un de ses romans les plus importants et les plus aboutis.

Victor Hugo, l’homme politique

Mais l’influence de Victor Hugo, dès son époque, s’étend bien au-delà du monde littéraire car il va utiliser son statut privilégié pour pousser au changement social dès qu’il le peut. Après avoir été élu à l’Assemblée nationale en 1848, il rompt en effet avec les le parti conservateur pour exiger le Suffrage Universel, une éducation gratuite pour tous les enfants et des moyens concrets pour mettre fin à la pauvreté. Sa campagne en faveur de l’abolition de la peine de mort, notamment, fait connaitre son nom et son combat pour la justice sociale à l’internationale.

D’abord soutien de Napoléon III, il tente de résister sous le Second Empire mais finit par fuir la France pour Bruxelles, puis pour les Iles Britanniques et notamment Guernesey dont il ne reviendra qu’en 1870, à la reconstitution de la République. C’est lors de cet exil de près de 20 ans qu’il produit ces ouvres les plus magistrales, les Misérables en tête.

Les Châtiments, recueil de poèmes satiriques et véhéments contre l’Empereur et publié en 1853, est une œuvre qui le libère définitivement des contraintes de la poésie classique et l’amène à exprimer pleinement son lyrisme poétique. Ainsi, Victor Hugo écrivain et Victor Hugo homme engagé et politique semblent toujours se confondre, l’un alimentant souvent l’autre.

On réduit souvent Victor Hugo aux Misérables ou à Notre-Dame de Paris, deux grands classiques il est vrai, mais son œuvre va bien au-delà décès deux immenses succès de librairie et l’homme lui-même est bien plus qu’un écrivain, aussi génial fut-il. Écrivain prolifique, on dit de lui qu’il écrivait chaque matin 100 lignes de vers, ou 20 pages de prose. En terme de production, de renommée de son vivant et de par les thèmes abordés à travers son œuvre, il est un peu l’équivalent Française de Charles Dickens.Afin de découvrir ou de redécouvrir les œuvres, toutes monumentales, de cet écrivain magistral qui a profondément influencé la société Française et impacté le monde entier sur le plan culturel, consultez ici notre sélection des meilleurs romans de Victor Hugo.

Notre sélection des 3 meilleurs romans de Victor Hugo

Photo de notre-dame-de-paris

Notre-Dame de Paris

En pleine vague du roman historique, Hugo cède à la mode et écrit Notre-Dame de Paris. Preuve de son intérêt mais aussi de la difficulté...

Meilleurs prix

  • amazon 4.00 € Voir amazon
  • fnac 6.50 € Voir fnac
Ces prix ont été actualisés le 01/06/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de les-miserables-texte-abrege-french-edition-by-victor-hugo-2014-08-13

Les Miserables (Texte Abrege) (French Edition) by Victor Hugo (2014-08-13)

Le destin de Jean Valjean, forçat échappé du bagne, est bouleversé par sa rencontre avec Fantine. Mourante et sans le sou, celle-ci lui demande...

Meilleurs prix

  • fnac 4.95 € Voir fnac
  • amazon 5.65 € Voir amazon
Ces prix ont été actualisés le 01/06/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de quatrevingt-treize-le-dernier-roman-de-victor-hugo-dont-laction-se

Quatrevingt Treize: le dernier roman de Victor Hugo, dont l'action se...

93 conclut le dialogue que Hugo a poursuivi toute sa vie avec la Révolution. 93, c'est la Convention, «assemblée qui a eu un duel avec la...

Meilleurs prix

  • fnac 6.30 € Voir fnac
  • amazon 9.99 € Voir amazon
Ces prix ont été actualisés le 01/06/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *