Les motifs légitimes pour résilier son contrat box internet

Accueil » Technologie » Abonnement internet » Les motifs légitimes pour résilier son contrat box internet

Les motifs légitimes pour résilier son contrat box internet

Avec la multiplication des offres Internet, certaines sont parfois attractives. Vous pourriez donc être tenté de quitter votre opérateur et pour ne pas payer des frais de résiliation, il suffit d’avoir un motif légitime.

Les motifs pour éviter les frais pendant une période d’engagement

Lors de la souscription à un abonnement, il peut être accompagné d’une période d’engagement de 12 ou de 24 mois. Si vous avez l’intention, de résilier alors que le délai n’est pas terminé, vous pouvez préciser à votre opérateur que le service proposé n’est pas celui décrit lors de la souscription.

S’il y a une réelle différence entre la promesse et la réalité, les frais de résiliation pourraient être supprimés. Ce sera également le cas si vous déménagez (sur le territoire ou à l’étranger) et que votre nouvelle adresse n’est pas compatible avec votre abonnement. Par exemple, la ligne n’est pas éligible à la TV par ADSL, il est donc possible de demander la résiliation.

D’autres situations sont prévues comme une hospitalisation avec une durée importante, une période de chômage ou de surendettement. Un dernier motif légitime vous permet d’éviter les frais et il concerne la modification du contrat. Dans ce cas de figure, si vous n’êtes pas d’accord avec les nouveaux termes, vous êtes en mesure de quitter votre FAI.

Comment résilier son contrat avec engagement ?

A contrario, si vous n’avez pas une période d’engagement ou si le délai a été dépassé, vous aurez la possibilité de résilier avec aisance. Toutefois, l’opérateur est en mesure d’appliquer des frais et vous pouvez les éviter en utilisant l’un des motifs légitimes préalablement cités.

En complément, il est possible de spécifier à l’opérateur que des modifications ont été apportées sur le réseau de boucle locale. Dans ce cas de figure, un accès Internet n’est plus disponible à votre domicile.

Un motif est difficilement contestable par le FAI et il s’agit du dysfonctionnement du service. Ce dernier peut être lié à la télévision, Internet ou au téléphone. Quelques essais seront effectués et si la réponse ne comble pas vos attentes, vous avez le droit de stopper votre abonnement.

Des frais de résiliation seront appliqués

Si le motif n’est pas considéré comme légitime, l’opérateur pourra vous facturer des frais de résiliation. Ces derniers dépendent des fournisseurs, car ils ne sont pas universels, mais généralement ils s’articulent autour de quelques dizaines d’euros.

En parallèle, si votre abonnement est lié à une période d’engagement, vous serez contraint de payer en supplément toutes les mensualités restantes.

Choisir son abonnement Internet

Recommandé par Laure

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.