Un test révèle le meilleur antivirus pour nettoyer un PC sous Windows infecté

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Un test révèle le meilleur antivirus pour nettoyer un PC sous Windows infecté

De nos jours, plusieurs personnes sont à la recherche du meilleur logiciel antivirus pour protéger leurs supports informatiques (ordinateurs, Smartphones, tablettes, …) des infections ; ce qu’elles ignorent, c’est que les firmes de sécurité investissent des millions de dollars pour développer des produits efficaces capables de supprimer des infections existantes.

Quelles sont les meilleures solutions pour supprimer un logiciel malveillant d’un ordinateur tournant sous Windows 7 ?

Afin de dresser un classement des solutions de sécurité capables à la fois de supprimer des logiciels malveillants et de réparer un système d’exploitation infecté, AV-TEST a réalisé plusieurs tests ; lesdits tests ont été effectués sur des ordinateurs tournant sous Windows 7.

D’après les résultats préliminaires, seules 2 solutions de sécurité ont pu atteindre un taux de 100% pour la réparation du système d’exploitation et éliminer tous les logiciels malveillants : Malwarebytes Anti-Malware et Avira Antivirus Pro.

Les logiciels Norton Security et Kaspersky Internet Security 2016 ont quant à eux obtenu un score de 99,20% ; ils ont pu supprimer 39 logiciels malveillants sur 40 à partir de systèmes d’exploitation infectés.

Microsoft Essential Security obtient la pire note

Avec un score de 86,70%, Microsoft Essential Security est le pire des produits de sécurité présents sur le marché ; sur 40 logiciels malveillants, il n’a en effet été capable que d’en supprimer 32.

Par ailleurs, les résultats des tests effectués sur les produits de suppression sont formels : dans certains cas, même les solutions antivirus les plus efficaces se sont avérées être totalement inutiles ; cela s’est par exemple produit lorsque les logiciels de sécurité ont été installés alors que l’ordinateur était déjà infecté et aussi lorsqu’ils étaient installés mais désactivés pendant le processus d’infection.

Dans les 2 cas, l’antivirus n’a pas pu détecter tous les logiciels malveillants.

Ces éléments sont donc à prendre en considération pour juger de la fiabilité et de la qualité d’un logiciel antivirus ; ce dernier doit en effet être capable de supprimer les logiciels malveillants, et ce même si l’infection a eu lieu pendant qu’il était inactif.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.