Nokia rachète Alcatel-Lucent pour devenir le leader mondial !

Accueil » Technologie » Bons plans » Nokia rachète Alcatel-Lucent pour devenir le leader mondial !

Nokia rachète Alcatel-Lucent pour devenir le leader mondial !

L’annonce est officielle depuis ce mercredi 15 avril 2015,  Nokia a racheté Alcatel-Lucent afin de devenir ensemble, le leader mondial des technologies innovantes

Devenir leader mondial

Cela fait plus de deux ans que les négociations ont été lancées pour aboutir à une fusion entre le Finlandais Nokia et le franco-américain Alcatel-Lucent. Mardi 14 avril 2015, des rumeurs sur les négociations ont fait place et c’est ce mercredi 15 avril que l’annonce du rachat a été officiellement annoncée. Cette fusion à pour but de devenir le leader mondial « dans la technologie de nouvelle génération et les services pour un monde connecté », selon un communiqué de presse diffusé sur le site internet des deux entreprises. Cette fusion vise aussi à défier la concurrence du grand suédois Ericsson et du groupe Chinois Huawei, acteurs de l’équipement en télécommunication. Les deux PDG voient en cette fusion une véritable innovation :

« Le nouvel ensemble sera en mesure d’accélérer le développement des technologies futures telles que la 5G, les réseaux virtualisés, le cloud, l’analyse des données réseau, ainsi que les capteurs et l’imagerie. »

Alcatel-Lucent en difficulté

Ce rachat semble être un nouveau départ bénéfique pour Alcatel-Lucet. L’entreprise était en difficulté financière depuis quelques années, notamment depuis sa fusion avec le groupe américain Lucent en 2006 qui avait donné lieu à des restructurions et de nombreuses pertes d’emplois : « 8 exercices déficitaires et des effectifs passés de 79.000 à 53.000 personnes. », selon challenges.fr

Cependant, elle aurait connu une amélioration en 2014 dans son troisième trimestre, visiblement due « à l’amélioration de la rentabilité de plusieurs activités et à un mix favorable » d’après le groupe franco-américain.

Un rachat à 15,6 milliards d’euros

Nokia aurait valorisé Alcaltel-Lucent à 15,6 milliards d’euros pour faire l’acquisition d’Alcatel-Lucent, c’est plus que ce que Microsoft lui avait proposé pour le rachat de son activité mobile avec un montant élevé à 5,4 milliards de dollars soit 4,3 milliards d’euros. Ce sont les actionnaires du finlandais qui détiendront la plus grosse partie avec 66,5% du capital de la nouvelle fusion contre 33,5% pour les actionnaires d’Alcatel-Lucent. C’est d’ailleurs Nokia qui prendra la tête de cette nouvelle fusion nommée « Nokia Corporation ». Rajeev Suri prendra le rôle de directeur comme il l’est actuellement pour Nokia, alors que Michel Combes, directeur d’Alcatel-Lucent, pense plutôt se retirer comme il l’a déclaré à Reuters :

« J’ai décidé dès le début que je faciliterai la transaction en disant que j’étais prêt à me mettre en retrait pour la réussite du projet. »

L’inquiétude de l’emploi

Le siège de « Nokia Corporation » sera basé en Finlande tout en gardant « une forte présence en France », comme est écrit dans le communiqué de presse. Si les employés d’Alcatel-Lucent ont peur de revivre la même expérience qui a provoqué une destruction importante d’emploi, ils n’auraient apparemment aucune crainte à avoir. Le gouvernement français s’est également inquiété et a convoqué les deux PDG aux Élysée. Tous les emplois vont être conservés, de plus, « Nokia Corporation » entend « augmenter les activités de recherche et développement en France de 25% » » avec une opportunité de 500 nouveaux emplois.

Cependant, la transaction devrait se conclure en 2016 puisqu’elle doit encore être validée par les autorités d’Europe, des États-Unis et de la Chine. Le gouvernement français a quant à lui donné son accord lors de la convocation aux Élysées.

okia-rachete-alcatel-lucent
Source photo : lesechos.fr

Choisir son forfait mobile

Recommandé par Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.