Distributeurs de billets : un virus peut copier votre carte bancaire

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Distributeurs de billets : un virus peut copier votre carte bancaire

Généralement, les internautes sont invités à faire preuve d’une grande prudence en ligne, mais les attaques sont aussi à l’ordre du jour du côté des distributeurs de billets. La découverte de Kaspersky fait froid dans le dos.

Kaspersky annonce l’installation d’un virus dans les distributeurs

Les internautes installent des antivirus, se méfient des mails, surfent avec prudence, téléchargent avec modération… La vigilance ne doit pas être visible uniquement sur le Web, car les virus sont présents dans les distributeurs de billets.

C’est l’annonce fracassante faite par l’éditeur, un programme malveillant aurait tout de même la particularité de scanner votre carte bancaire en vue de la copier.

Les conséquences sont désastreuses puisque la nouvelle version permettrait d’effectuer des paiements sans aucun problème.

Il est judicieux de revoir sa stratégie en matière de retrait d’argent notamment à cause du virus « Backdoor-Win32-Skimer ». L’installation a la particularité d’être mondiale, mais la France n’est pas mise de côté. Le virus serait présent dans plusieurs distributeurs de billets.

Un virus capable d’enregistrer les données bancaires

Certains se questionneront sur les agissements des banques. Malheureusement, elles sont dans l’incapacité de réagir puisque le virus n’est pas détecté.

Il a la particularité d’être extrêmement discret et silencieux. Il enregistre toutes les données à l’insu du consommateur qui est dépouillé sans le savoir de son code PIN et des numéros présents sur la carte bancaire.

Le fonctionnement est très bien pensé. Le pirate en informatique se déplace pour insérer dans le distributeur une carte vierge. Celle-ci enregistre toutes les données obtenues via le virus.

Des retraits dans des distributeurs avec de fausses cartes

En rentrant à son domicile, il lui suffit d’utiliser de fausses cartes vierges pour inscrire à chaque fois les coordonnées bancaires identifiées.

Il est ainsi en possession d’un nombre très important de cartes sans les avoir volées physiquement. Cette personne malveillante se déplace à nouveau vers un distributeur de billets pour retirer de l’argent.

Kaspersky a lancé une alerte, les établissements bancaires cherchent depuis la mi-mai un moyen pour détecter le virus, mais la situation est délicate. Pour se prémunir, il suffit de regarder avec une vive attention tous les retraits enregistrés sur le relevé de compte.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.