Qu’est-ce qu’un pirate informatique ?

Avec l’avènement de l’informatique depuis une trentaine d’années, de très nombreuses possibilités sont aujourd’hui offertes aux utilisateurs. Il est possible de surfer sur internet, de jouer à des jeux (en ligne ou non), de travailler ou encore de gérer ses comptes bancaires. Autant d’actions durant lesquelles des experts de l’informatique malintentionnés peuvent venir perturber la santé même de votre ordinateur, de votre tablette numérique ou encore de votre Smartphone : il s’agit d’un pirate informatique. Ce dernier dispose d’une culture époustouflante en la matière.

Une connaissance parfaite du système piraté

L’objectif du pirate informatique est de faire déjouer la machine, de ce fait, il connait parfaitement le fonctionnement de cette dernière pour en connaitre les failles. Selon les objectifs des uns et des autres, ils peuvent utiliser ce talent pour aider les entreprises proposant des antivirus par exemple, ou, au contraire, faire proliférer des virus, des malwares et des chevaux de Troie aux quatre coins de la toile. Il est fréquent d’évoquer les « Black Hat » pour ceux qui souhaitent être malveillants, et, les « White Hat » pour ceux qui tests les systèmes de sécurité à des fins légales.

Enfin, les « Grey Hat » cherchent à utiliser les failles d’un système uniquement par exploit, et non, pour le détériorer. Dernièrement, par le biais des « Anonymous », une nouvelle race de pirate informatique est née, celle des « Hacktivistes » qui veulent défendre un idéal, en l’occurrence celui d’un internet libre dans ce cas précis.

Des pirates informatiques célèbres

Dès la fin des années 80, le piratage informatique a pris de l’ampleur, notamment par le biais du « Chaos Computer Club » en Allemagne ou encore le groupement nommé « 2600 » de New-York. Les hackers les plus célèbres sont Daniel Bernstein qui avait créé « Qmail », Kevin Mitnick qui s’était introduit sur le site pourtant ultra-sécurisé du Pentagone, Gary McKinnon qui avait piraté le site de la NASA, ou encore, George Hotz qui a été le premier à déverrouiller l’iPhone et la console de jeux de chez Sony, la PlayStation 3. Heureusement, il existe des antivirus pour PC et des antivirus pour Mac afin de contrecarrer leurs actions.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *