Scie plongeante

Bonjour à tous, aujourd’hui on vous présente un guide comparatif sur la scie plongeante qui vous accompagnera dans tous vos moments de bricolage.
Aline

Si la scie manuelle était encore indispensable il y a quelques années de cela, ce n’est plus le cas de nos jours. Elle a fait l’objet de plusieurs améliorations et est désormais proposée sous différentes variantes électriques, parmi lesquelles la scie plongeante. Cette dernière garantit non seulement une bonne maniabilité et une prise en main facile, mais assure aussi un confort optimal, des résultats précis, nets et rapides, et la sécurité des utilisateurs.

Grâce à son mécanisme de plongée et son système de guidage, la scie plongeante propose une capacité de coupe exceptionnelle et supérieure à celle de la scie circulaire, radiale ou à format. Pour peu que vous soyez en possession de la lame correspondante, votre outil vous permettra de réaliser des travaux de découpe de plaques de plâtre, sciage de planchers, parquets et goulottes de cordon, débitage du bois, coupe de lambris, …

Que vous soyez un professionnel du domaine, un amateur ou un passionné, la scie plongeante vous sera d’une grande aide. Du fait de sa puissance élevée, elle vous permettra de découper différents matériaux sans difficulté.

La scie plongeante
La scie plongeante

Comment choisir la scie plongeante adaptée à ses besoins ?

Comme tous les outils de bricolage présents sur le marché, il est essentiel de prendre en considération certains critères lors de l’achat d’une scie plongeante.

Les types de scies plongeantes

Il existe 2 types de scies plongeantes :

• la scie plongeante filaire : elle est puissante et propose une bonne autonomie. Elle ne coûte pas très cher et est appréciée pour les petites tâches à effectuer dans le logement ;
• la scie plongeante sans fil : elle convient à ceux qui veulent travailler dans un endroit dépourvu de prise électrique. Elle séduit pour sa maniabilité et sa praticité, et est généralement destinée aux professionnels. Elle offre une liberté de mouvement à ces derniers.

Les formes de scies plongeantes

Il existe 2 formes de scies plongeantes :

  • les scies avec le moteur disposé sur la longueur de la lame : elles conviennent aux utilisations régulières et sont légères. Elles proposent une vitesse de rotation élevée et ne coûtent pas cher ;
  • les scies avec le moteur placé dans l’alignement de la lame : elles sont idéales pour les tâches de grande envergure. Elles réduisent les vibrations, et sont plus lourdes et plus puissantes que les précédentes.
La puissance

Les scies plongeantes proposent généralement une puissance comprise entre 500 et 3 000 Watts. Il est conseillé de privilégier les modèles les plus puissants car ils assurent des résultats précis et rapides. Toutefois, il faut préciser que tout dépend des surfaces sur lesquelles vous souhaitez travailler.

Pour une utilisation régulière, choisissez un outil dont la norme standard est supérieure ou égale à 15 amp. Pour ceux qui veulent travailler de façon occasionnelle, les appareils de 8 à 12 amp sauront les séduire.

L’une des particularités du moteur de la scie plongeante se trouve dans le fait que sa puissance peut être contrôlée électroniquement, ceci afin d’obtenir et maintenir une certaine vitesse.

La longueur des rails

Les rails se présentent comme le système de guidage de la scie plongeante. Ils sont disponibles sous 3 longueurs différentes : 2,6 mètres, 1,5 mètre et 1 mètre. Pour ceux qui le souhaitent, il est aussi possible de les utiliser avec des appareils tels que la scie sauteuse, la scie circulaire, …

Par ailleurs, il faut noter qu’il existe également des scies plongeantes qui fonctionnent sans système de guidage.

Les types de lames

Plusieurs types de lames sont proposés, chacun étant destiné à une utilisation particulière. Selon que vous souhaitiez travailler sur des matériaux en béton, carreau, métal, bois, PVC, … il vous suffira juste de choisir la lame adaptée. Pour de meilleurs résultats, optez pour les modèles dotés de plusieurs dents.

En ce qui concerne les dimensions des lames, elles oscillent le plus souvent entre 16 et 20 cm. Elles permettent d’obtenir une profondeur de coupe de 5,5 à 7,5 cm.

Les accessoires supplémentaires

Pour de meilleurs résultats, la scie plongeante peut être combinée avec divers accessoires :

  • le butoir : il réduit les risques d’accrochage entre le système de guidage et le câble ;
  • le serre-joint ;
  • le pare-éclat ;
  • les bandes glissantes ;
  • les poignées en caoutchouc : elles assurent un maintien optimal ;
  • le système d’aspiration des déchets.
La marque

Les marques les plus connues dans le domaine des scies plongeantes sont Hitachi, Festool, Bosch, Makita, …

Pièges à éviter lors de l’achat

Si vous débutez dans ce domaine, vous pourrez éprouver quelques difficultés pour trouver un outil de bonne qualité. Pour éviter les pièges, sachez qu’il existe plusieurs sites comparatifs sur Internet et ceux-ci vous seront d’une aide précieuse. Ils vous permettront non seulement d’avoir davantage d’informations sur le sujet, mais de découvrir également les meilleures scies plongeantes disponibles sur le marché.

Privilégiez les modèles durables, c’est-à-dire ceux que vous pourrez utiliser pendant une longue période. N’oubliez surtout pas que l’achat d’une scie plongeante représente un certain investissement, raison pour laquelle il vous faudra accorder une attention particulière à la marque, le constructeur et les matériaux utilisés. Une astuce pour avoir une meilleure idée sur la fiabilité d’un appareil consiste à vérifier la durée de sa garantie.

N’hésitez surtout pas à tester la scie plongeante avant de procéder à l’achat. Vérifiez l’ajustement des composants, assurez-vous de l’équilibre de la scie et l’ergonomie du manche, et essayez d’identifier d’éventuels défauts de fabrication.

Zoom sur la scie plongeante
Zoom sur la scie plongeante

Pourquoi acheter une scie plongeante ?

Une capacité de coupe exceptionnelle

L’un des principaux avantages de la scie plongeante se trouve dans son exceptionnelle capacité de coupe. Cette dernière est meilleure que celle obtenue à l’aide d’une scie radiale ou circulaire.

La scie plongeante est capable de réaliser des coupes avec une profondeur de 7,5 cm, sans que les bricoleurs n’aient besoin de fournir le moindre effort. Cela est possible grâce à la présence d’un couteau diviseur.

Un outil ergonomique

La scie plongeante offre une ergonomie optimale. Elle est relativement légère et ne vous gênera pas lors de la réalisation des travaux. Elle propose également un bon équilibre et une prise en main douce. Vous ne ressentirez donc aucune gêne.

La praticité

Les scies plongeantes se présentent aussi comme des outils de bricolage pratiques, et ce grâce à leurs différentes fonctionnalités. Certaines proposent un système d’éclairage à une ou 2 LED, tandis que d’autres sont livrées avec une table de travail à la scie.

Des découpes en pleine surface

Alors qu’il est nécessaire de commencer les travaux de coupe par le bord du matériau avec d’autres types de scies, ce n’est pas le cas avec une scie plongeante. Elle permet en effet aux utilisateurs de débuter sur n’importe quelle partie de la surface.

La sécurité

La scie plongeante étant un outil très tranchant, les fabricants ont mis en place des systèmes qui assurent la sécurité des bricoleurs. Elle est par exemple dotée d’un dispositif anti-recul qui l’empêche de faire demi-tour. De cette façon, les utilisateurs peuvent travailler de façon progressive et régulière, et sans craindre pour leur santé. Vous trouverez aussi des modèles équipés d’un système d’aspiration des déchets (il limite les risques de projection des saletés sur le plan de travail), un régulateur de vitesse et un dispositif de freinage.

Combien coûte une scie plongeante ?

Avant toute chose, il est important de préciser que la scie plongeante est un outil de bricolage qui coûte relativement cher. Les prix varient le plus souvent en fonction de la marque, le type, la forme, les dimensions de la lame et les accessoires disponibles. Les scies efficaces et performantes coûtent bien évidemment plus cher que les autres. Pour ceux qui veulent faire des économies, il leur est conseillé d’attendre les soldes.

De manière générale, il faut prévoir entre 250 et 1 200 euros pour une scie plongeante. Pensez donc à bien définir votre budget au préalable, ceci afin de trouver l’outil idéal.

Notre avis

Pour ceux qui veulent travailler en toute sécurité, il n’y a rien de mieux que le fait d’investir dans l’achat d’une scie plongeante. Cette dernière est un outil de bricolage sécurisé et mécanique, et convient aux travaux sur une porte ou une fenêtre de toit, l’aménagement des armoires, … Elle facilite les tâches de coupe et découpe sur des matériaux tels que le bois, le PVC, le plâtre, … Elle se présente comme une version améliorée de la scie circulaire et garantit des découpes précises et droites, et ce grâce à son mécanisme de plongée et son système de guidage. Tout comme les scies réversible, radiale et à onglet, elle propose plusieurs avantages qui séduisent les utilisateurs. De plus, elle assure des résultats précis et rapides.

Crédit photo 1: https://www.kity-rouen.com/images/Image/EN-PROMO-Scheppach—Scie-plongeante-PL-285–3-Lames–89-3.jpg
Crédit photo 2: https://i.ytimg.com/vi/Yz9s7BSBe7g/maxresdefault.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *