Selon Kaspersky, les entreprises perdent souvent leurs données

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Selon Kaspersky, les entreprises perdent souvent leurs données

Kaspersky Lab, à savoir l’entité de recherche de l’éditeur d’antivirus du même nom, vient de dévoiler les résultats d’une enquête menée auprès de plusieurs centaines d’entreprises sur la perte de données informatiques, un mal pourtant facile à limiter efficacement.

1 entreprise sur 3 a été touchée par des pertes de données informatiques

Au sein d’une entreprise, les données informatiques constituent une véritable clé de voûte. En effet, qu’il s’agisse d’une petite, d’une moyenne ou d’une grande entreprise, toutes les données entre les collaborateurs circulent par informatique (email, clé USB, etc…). A ce titre, les informations financières, techniques ou encore liées aux ressources humaines sont contenues dans quelques giga-octets. Il est communément admis que les entreprises sont bien souvent mal protégées, la récente étude menée par Kaspersky Lab confirme cette information.

Plus d’une entreprise sur trois a déjà perdu des données informatiques (sensibles ou non) à cause d’un malware. La mécanique est bien souvent toujours la même, à savoir un cybercriminel qui installe un malware sur l’ordinateur de la victime afin d’en contrôler l’accès aux données en quelques clics. Par ce biais, le malfrat peut alors récupérer de nombreuses informations sur la vie de l’entreprise.

Les attaques se déroulent aussi par email et par Phishing

Egalement, on apprend qu’une entreprise sur cinq a subi des attaques menées via les emails, ce mode opératoire bien connu reste toujours efficace, même en 2012. Aussi, 17% des entreprises ont perdu des informations suite à une action de Phishing. Pour rappel, cette technique consiste à copier une interface connue de l’utilisateur pour le tromper en lui demandant des informations clés (code, mot de passe, identifiant, etc…).

N’oublions pas non plus que la perte de données peut aussi être liée au vol de terminaux mobiles (téléphone, tablette tactile, ordinateur, etc…) dans 15% des cas.

Malgré ces chiffres étonnants, il est important de rappeler que l’installation d’un antivirus pour entreprise (Internet Security 2013) peut grandement empêcher ces agissements pénalisants. Des solutions existent pour équiper tous les postes d’une même entité chez les principaux éditeurs.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.