SFR-Numericable : Drahi président, Denoyer directeur général

Accueil » Technologie » Bons plans » SFR-Numericable : Drahi président, Denoyer directeur général

L’ARCEP devrait partager sa réponse concernant son accord ou son désaccord sur l’entité SFR-Numéricable d’ici la fin du mois. En attendant, la hiérarchie s’organise et les premières personnes obtiennent leur statut.

Patrick Drahi s’offre la présidence

Depuis près de six mois, aucune nouvelle de la fusion de SFR et de Numéricable n’avait été relayée. Pendant ce laps de temps, les deux sociétés ont toutefois travaillé pour que le rachat soit opérationnel d’ici la fin de l’année.

Les équipes ont également construit l’organigramme de cette entité puisque le président d’Altice, Patrick Drahi obtient la présidence selon une information des Échos.

En parallèle, la direction générale de SFR/Numéricable serait proposée à Éric Denoyer qui est actuellement à la tête du câblo-opérateur.

Éric Denoyer serait le nouveau directeur général

Patrick Drahi qui est le président de la société mère de Numéricable n’a pas souhaité chercher un candidat extérieur si ces informations se confirment.

En effet, il a préféré donner ce poste à une personne de confiance puisqu’il connait assez bien Éric Denoyer. Avant d’obtenir le poste de directeur général de Completel, il était à Polytechnique avec Patrick Drahi.

Tout semble donc prêt pour que le « closing » de cette acquisition soit terminé.

Le PDG de SFR obtient également un nouveau poste

Avec la fusion, il y aura également des modifications effectuées au sein de SFR.

Le PDG de l’opérateur, à savoir Jean-Yves Charlier était annoncé sur le départ. Toutefois, il ne quitterait pas la nouvelle entité puisqu’il aurait obtenu le poste de conseiller auprès du président d’Altice.

En ce qui concerne ses actions, il aurait tendance à développer les projets internationaux de la maison mère de Numéricable tout en se chargeant de l’intégration de ce nouveau groupe.

Numéricable s’est offert une place de choix en gagnant la bataille de l’acquisition de SFR. Il sera ainsi le principal concurrent de l’opérateur historique à savoir Orange.

Choisir son forfait mobile

Recommandé par Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.