Smartphones : un tsunami de ransomwares et de malwares ?

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Smartphones : un tsunami de ransomwares et de malwares ?

Au cours des 12 derniers mois glissants, le nombre de programmes dits malveillants a littéralement explosé. Les smartphones sont des cibles de choix pour les pirates qui n’hésitent pas à utiliser tous les subterfuges pour tromper la vigilance des propriétaires.

Symantec découvre un ransomware sur Android

Récemment, l’éditeur d’antivirus Symantec a découvert un ransomware qui prenait l’apparence d’un… antivirus ! En effet, en faisant croire à ses victimes qu’il allait les protéger contre des intrusions nocives, celles-ci se laissaient berner plus facilement. D’ailleurs Symantec a nommé ce logiciel le « Fakedefender ».

Comme tout bon ransomware, il détecte des menaces et propose au possesseur de l’antivirus de les éradiquer, mais seulement s’ils souscrivent à une version payante qui n’aura bien sûr aucun effet sur les problèmes « faussement » rencontrés. Symantec a d’ailleurs évoqué le fait qu’un hard reset serait même nécessaire pour le désinstaller, c’est dire la puissance de cette application.

+614% en moins de 12 mois

Les chiffres parlent d’eux-mêmes puisque le nombre de malwares en tous genres a augmenté de 614% en moins d’un an. Evidemment, les portables ayant un accès continu à internet sont des cibles de choix, les Android sont largement en tête des terminaux infectés (plus de 90%). Les pirates profitent des applications téléchargées par les utilisateurs pour s’introduire dans les systèmes d’exploitation. Après avoir donné une impression de dysfonctionnement, l’application propose d’envoyer un rapport d’erreur au créateur afin d’améliorer la version.

Seulement, il s’agit d’un envoi de données vers le pirate lui-même qui va ensuite utiliser toutes les données contenues dans le téléphone (carnet d’adresses, contacts emails, etc…). Bien sûr les données sensibles comme les données bancaires ne sont pas à l’abri et peuvent transiter vers le disque dur du hacker. Les actes de Phishing se multiplient ces derniers temps, un véritable fléau pour les utilisateurs. Pour s’en préserver, ceux-ci sont invités à la plus grande méfiance en n’installant pas des applications peu fiables (voir les commentaires des autres utilisateurs sur Google Play par exemple). Enfin, un antivirus pour smartphone reste un must pour être protégé.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.