Twitoor, le virus qui vous attaque via Twitter

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Twitoor, le virus qui vous attaque via Twitter

S’il était encore nécessaire de prouver que sur le web la vigilance est de mise, Twitoor, un nouveau virus informatique donne une douloureuse leçon aux utilisateurs d’Android.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Tout commence par un simple SMS publicitaire reçu sur un smartphone sous Android. Le message vante les mérites d’un site web ou d’une nouvelle application à télécharger.

Une fois que l’utilisateur ouvre le lien en question, Twitoor, le virus, va pouvoir entrer en action et s’immiscer dans le compte Twitter du smartphone.

Une fois installé dans le téléphone Twitter va avoir accès à absolument tout ce qui s’y trouve : Photos, vidéos, données bancaires… tout lui appartient.

Plus sournois encore, le virus est parfois partagé vie des tweets du genre : « Eh regarde, tout le monde commente une photo de toi sur twitter ! »

Une vitesse de propagation redoutable !

La force de Twitoor réside dans la rapidité avec laquelle il peut se propager. En effet, prendre le contrôle du compte Twitter de son hôte lui permet de twitter massivement des liens afin de propager le virus à son cercle.

Par ailleurs, le fait d’utiliser Twitter plutôt que des serveurs de commande est réellement ingénieux puisque cela permet aux pirates de migrer vers un autre compte twitter afin de ne jamais être localisé à temps.

Il est à cet égard prévisible que ce type de méthode se retrouve bientôt sur d’autres applications et réseaux sociaux.

Comment s’en prémunir ?

Si le virus Twitoor a été découvert par des chercheurs de l’éditeur d’Antivirus, Eset, il n’existe pour le moment pas de solution prédéfinie pour l’éradiquer.

Comme c’est souvent le cas dans le monde des virus : Prudence est mère de sureté. Il s’agit donc de s’abstenir d’ouvrir des messages suspects ou de cliquer sur des liens de type click-bait. Dans le doute, mieux vaut toujours s’abstenir avant de cliquer sur quoi que ce soit.

Cela est encore plus vraie sur Twitter, là où il est de bon temps d’utiliser des réducteurs d’url, rendant l’identification d’un lien impossible.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.