VTT carbone ou alu

Accueil » Loisirs » Sport » VTT carbone ou alu

VTT carbone ou alu

Bonjour à tous, aujourd’hui nous vous proposons un comparatif entre les vélos en carbone et en aluminium.

Stephane

multiples et alléchantes offres destinées aux vététistes. Votre choix devra, en premier lieu, prendre en compte votre pratique. Il ne sera pas exiger les mêmes critères selon les différentes utilisations, tels qu’une pratique occasionnelle ou intensive, un environnement avec peu de relief ou au contraire accidenté… Puis, votre sélection devra être motivée par le budget d’acquisition non négligeable. Les prix sont très variables en fonction de la marque, du modèle, de l’ergonomie, de taille du cadre, de la performance…

Quel qu’il en soit, identifier le bon VTT, qui correspond à ses attentes, consiste à faire un choix entre deux types de vélos tout-terrain qui ont chacun leurs propres spécificités : carbone ou aluminium.
Bien choisir son équipement produira le maximum de plaisir dans la pratique de ce loisir en mode sportif ou détente.

Choisir son cadre VTT carbone ou alu

Qu’il soit en carbone ou en alu, le cadre compose l’ossature principale du vélo sur lequel s’ajoutent tous les éléments périphériques (la transmission, le pédalier, les roues, l’assise…). La conception du cadre est effectuée en fonction de trois contraintes majeures auxquelles les ingénieurs doivent répondre : solidité, rigidité, et le plus léger possible. Les recherches se portent en particulier sur la performance, le confort, la solidité, le budget. Mais lequel choisir entre le cadre VTT en aluminium ou en carbone ? Les avis sont parfois partagés et pour répondre à cette question, cet article propose un état des lieux des caractéristiques appliquées aux VTT en alu et aux VTT en carbone. Il est essentiel de les lister pour permettre de faire le choix définitif entre les différentes conceptions.

Le cadre en aluminium

Dès les années 1990, le cadre en aluminium a été utilisé pour devenir un standard du VTT et il est actuellement le plus répandu sur le marché. En aluminium nouvelle génération, par l’hydroformage et la répartition des épaisseurs, il rivalise avec les autres types de cadres. Il existe principalement deux types d’aluminium. Le type 6061 est réputé pour sa grande légèreté. Le type 7005 confère une plus grande résistance.

Les avantages du cadre en aluminium sont multiples, même s’il subsiste quelques inconvénients.

○ La performance : Si le VTT en alu avait autrefois une mauvaise réputation, les recherches sur la diminution de son poids, ont véritablement changé la donne. Aujourd’hui, très léger, le cadre en alu est idéal pour les montées et permet un bon rendement. Néanmoins, sa légèreté et sa souplesse ont tendance à absorber l’énergie du vététiste.

○ Le confort : Particulièrement souple, le cadre est très maniable et le VTT se pilote donc très facilement. Par contre, on peut lui faire le reproche de sa faible absorption des vibrations du terrain.

○ La solidité : Résistant aux chocs, sa rigidité peut néanmoins occasionner des cassures. Les cadres en aluminium dits « oversized », plus épais et donc plus solides, peuvent se substituer aux tubes classiques. Cependant, ils alourdissent le poids du VTT. Le cadre peut avoir tendance à se déformer après quelques années d’utilisation. L’aluminium supporte l’humidité et résiste très bien à la corrosion.

○ Le budget : L’alu est moins cher que le carbone. Le VTT en alu est parmi le meilleur du marché pour son rapport qualité/prix. Il est plutôt recommandé pour les débutants qui commencent leur pratique et qui souhaitent ensuite passer à un cadre en carbone plus onéreux. Le débutant prendra ainsi confiance avant de passer à l’autre modèle.


Si vous êtes tenté par la pratique de loisir, notamment en randonnée sportive, le VTT en aluminium, est recommandé. Accessible à tous, il est prisé pour une pratique avec un niveau réclamant peu de technicité, mais qui demande tout de même quelques efforts et de bonnes conditions physiques. Ses caractéristiques particulières permettent d’accomplir des performances significatives, comme pour les ascensions. Il est idéal pour se déplacer à la campagne, à la montagne, ou en forêt. Il est destiné aussi bien aux débutants qu’aux amateurs de cyclisme et apporte une pratique en toute sécurité.

Le cadre en carbone

L’industrie du vélo s’est intéressée à la fibre de carbone qui n’a cessé de s’améliorer par l’ingénierie de nanotechnologies innovantes. La fibre de carbone est ainsi mélangée à de la résine pour une grande rigidité. Selon les procédés de fabrication, elle présente des propriétés plus ou moins rigides et de résistance en fonction des usages : haute résistance (régulier), module intermédiaire, haut module et très haut module réservée aux VTT de très haute gamme (performance accrue).

Les cadres en carbone présentent de grands avantages, et les inconvénients sont plutôt dérisoires.

○ La performance : Le cadre en carbone est encore plus léger que celui en aluminium plus dense. Le cadre rigide permet une meilleure transmission de l’énergie lors du pédalage. La légèreté et la rigidité du cadre permettent d’atteindre sur route une vitesse élevée tout en conservant une forte stabilité. Il est donc idéal pour un haut rendement et pour la vitesse. Il offre également un maximum de nervosité et une précision de pilotage par l’élasticité. La sensation sur le terrain devient exceptionnelle.
Le confort : Il absorbe les vibrations du terrain pour un meilleur bien-être. Il s’adapte ainsi à tous les types de sols, mais aussi aux conditions extrêmes des montées comme des descentes. Proposé en tout-suspendu (suspensions à l’avant et à l’arrière), il est idéal pour les compétitions car il contribue notamment à améliorer la motricité et à renforcer la trajectoire du VTT pendant les descentes périlleuses. En semi-rigide (une seule suspension à l’avant), il est parfait pour le cross-country par exemple. Notons que les systèmes de suspensions et de transmissions peuvent paraître compliqués à régler pour les non-initiés.

○ La solidité : Elastique, il est conçu pour résister à certains chocs. Il doit sa rigidité aux résines thermodurcissables, qui évitent de déformer le cadre, même après une utilisation intensive. S’il perd de sa résistance dans les premières années, il se stabilise ensuite. Le carbone supporte l’humidité et donc résiste très bien à la corrosion. Cependant il reste fragile en cas de choc.

○ Le budget : Il faut prévoir un budget conséquent d’environ de plusieurs milliers d’euros car le coût de fabrication de la fibre de carbone est élevé. Ce matériau est utilisé pour les vélos de course haut de gamme. Si le VTT est utilisé en pratique intensive, il nécessite une maintenance à ne pas négliger. Bien entretenu, un VTT en cadre carbone restera l’allié de toute une vie. Son acquisition est donc pleinement rentabilisée.


Vous êtes attiré par la pratique sportive et exigeante, même extrême, particulièrement en cross-country, en all-mountain, en DH/freeride, en enduro, ou encore en marathon, le VTT en carbone est conseillé. Pour tous ces sports à sensation, il est judicieux de choisir un vélo avec un cadre carbone. Une bonne condition physique est indispensable pour optimiser son VTT carbone. Il est donc parfaitement destiné aux cyclistes chevronnés et ceux qui ont envie de performances, d’émotions fortes.

Choisir un vélo

Le vélo doit être parfaitement adapté à son projet. Un vélo de compétition en carbone risque d’être trop raide et inconfortable pour un cycliste amateur. Il vaut mieux choisir un VTT en alu qui procure un maximum de satisfaction à pédaler. A contrario, un vélo en alu sera moins adéquat pour un sportif de bon niveau visant la performance. Il lui sera conseillé un VTT en carbone plus rigide et aérodynamique. C’est essentiellement le cadre qui gère le comportement du vélo. Le choix du matériau a donc une incidence certaine sur l’usage et le profil du vététiste. L’alu ou le carbone, aux propriétés bien différentes, sont des choix tout aussi excellents selon l’usage qu’on en fait. Quel qu’il en soit le cadre doit répondre aux critères suivants : solide, rigide, et le plus léger possible.

Pour finir, le design, souvent secondaire, n’est pas à écarter lors du choix d’acquisition du VTT. Qu’il soit en alu ou en carbone, le vététiste aura toujours la jouissance de piloter un vélo de moyenne ou de haute de gamme, voire de très haute gamme. Le VTT en carbone présente une belle esthétique en l’absence de soudures. Alors que le VTT en alu est d’avantage prisé dans sa gamme intermédiaire. Votre VTT sera votre compagnon pour plusieurs années, et son esthétique doit faire partie des critères de choix, même s’ils paraissent mineurs.

Choisir son VTT, c’est avant tout définir ses aspirations, puis élaborer un programme en définissant le type de terrains sur lequel évoluer et enfin acquérir le vélo le plus adéquate à ses desseins ; soit son vélo de rêve.

5/5 - (7 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *