Le réseau WIFI des hôtels, vulnérable au piratage des données.

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Le réseau WIFI des hôtels, vulnérable au piratage des données.

Lors d’un déplacement, il est agréable d’avoir un accès à Internet, mais l’entreprise Cylance spécialisée dans la sécurité pointe du doigt ces réseaux notamment ceux des hôtels. Les vulnérabilités seraient donc au rendez-vous.

Des réseaux vulnérables à cause d’une faille chez ANTlabs

Différents établissements hôteliers ainsi que des centres de conférence auraient un véritable problème de sécurité. Le nombre d’étoiles ou encore le prestige du lieu n’est pas un gage de qualité pour ce domaine, car ils ont tous recours à la société ANTlabs.

Lors de leurs recherches, les équipes de Cylance ont découvert que les vulnérabilités étaient présentes à cause d’une mauvaise configuration du service rsync. De ce fait, des personnes malveillantes pourraient utiliser ces réseaux WiFi dans le but de voler par exemple des données personnelles. Les machines les plus vulnérables se trouvent aux États-Unis, mais l’enquête a référencé 277 matériels dans 29 pays.

Les clients et les professionnels à la merci des hackers

Brian Wallace, un chercheur de Cylance révèle sur son blog que des personnes qualifiées seraient en mesure de modifier le programme du réseau pour prendre le contrôle des différents appareils qui sont connectés.

De ce fait, l’entreprise incriminée a déployé une série de patchs dans le but de combler cette faille assez problématique selon cette étude réalisée par Cylance. Les informations des clients sont donc en danger, mais celles des centres de conférence et des hôtels ne sont pas épargnées.

Les nombreuses possibilités des pirates

Cette découverte fait échos à une étude réalisée par le spécialiste en matière de sécurité à savoir Kaspersky Lab. En novembre dernier, les chercheurs avaient observé les réseaux utilisés par les hôtels et ils avaient découvert que des personnes malveillantes exploitaient déjà certaines failles.

À l’époque, le groupe DarkHotel avait eu l’opportunité d’intégrer les réseaux. Il faut noter que de tels agissements sont dangereux, car les hackers peuvent remplacer des fichiers, ajouter des logiciels malveillants, dérober des informations confidentielles… Brian Wallace estime qu’il n’y a pas de limites au niveau des actes, car la vulnérabilité des réseaux leur permet de réaliser ce qu’ils souhaitent.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.