Les français ne veulent pas s’engager en matière de téléphonie mobile !

Accueil » Technologie » Bons plans » Les français ne veulent pas s’engager en matière de téléphonie mobile !

En tout cas en matière de forfaits téléphoniques ! C’est ce qui ressort d’une étude menée par l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes). En effet, selon cette dernière, les forfaits mobiles sans engagement ont représenté 51 % du total des forfaits mobiles vendus en France, en 2014. Une progression impressionnante puisqu’ils constituaient seulement 20 % du marché en décembre 2011 !

Une révolution qui porte un nom

Celui de Free Mobile. On le sait depuis longtemps, l’arrivée de l’opérateur a considérablement fait bouger le marché de la téléphone mobile. C’est aussi le cas concernant les forfaits avec engagement : l’offre mobile de la firme de Xavier Niel est lancée officiellement le 10 janvier 2012, à grand renfort de communication.

Elle rencontre tout de suite un immense succès commercial, on estime à environ 9,6 millions son nombre d’abonnés, fin 2014. Depuis cette arrivée fracassante sur le marché, on observe également une progression régulière des forfaits sans engagement. Les concurrents ont bien sur du s’adapter à cette nouvelle donne et ils proposent maintenant tous des offres similaires.

Un défi nouveau pour les opérateurs.

Dorénavant l’avenir est tout tracé : la fidélisation. Dans un marché très volatile, les acteurs doivent mettre en place de nombreuses stratégies pour garder leurs abonnés, qui sont souvent très tentés de céder aux offres promotionnelles alléchantes et nombreuses de la concurrence.

Bouygues Télécom se distingue particulièrement sur ses problématiques. « Les opérateurs sont plus généreux envers leurs nouveaux clients qu’avec ceux qu’ils ont déjà en portefeuille » a récemment expliqué Olivier Roussat, PDG de l’entreprise, au journal « Le Parisien« . Les nouveaux forfaits, plus économiques, proposés par l’opérateur seront ainsi aussi appliqués aux anciens abonnés. Une manière de les convaincre de ne pas aller voir si l’herbe est un peu plus verte ailleurs.

D’autant plus que Xavier Niel, le PDG de Free, a annoncé, il y a quelques mois, une « surprise », qui devrait maintenant ne pas tarder à voir le jour. Le marché de la téléphonie mobile va t-il être à nouveau bouleversé ? Rendez-vous dans quelques jours pour plus d’informations !

Choisir son forfait mobile

Recommandé par Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.