Le meilleur vélo au monde

Accueil » Loisirs » Sport » Le meilleur vélo au monde

Le meilleur vélo au monde

Bonjour à tous, nous vous proposons aujourd’hui un article dédié aux meilleurs vélos du monde.

Stephane

En 1917, le baron allemand Karl Drais von Sauerbronn inventait une « machine à courir » révolutionnaire, le vélocipède, appelé aujourd’hui plus communément le vélo.

Depuis plus de deux siècles, une véritable histoire d’amour est née entre l’homme et ce formidable véhicule terrestre à propulsion. Plus d’un milliard et demi de vélos circulent, ce qui en fait le premier moyen de transport mondial. De la première draisienne jusqu’au vélo moderne, la bicyclette a connu beaucoup de transformations, d’innovations, tant sur le plan esthétique que mécanique. Au début du XXe siècle, le vélo était rudimentaire, aujourd’hui c’est un petit bijou technologique. Les constructeurs du XXIe siècle regorgent d’ingéniosité pour présenter sur le marché le meilleur vélo possible, et le cycliste face à cette offre peut se demander lequel se démarque de la concurrence. A l’heure actuelle, le meilleur vélo au monde est sans nul doute le Pinarello Dogma F10.

Meilleur vélo de course


Tout d’abord, la marque Pinarello n’a plus besoin d’être présentée. Les amateurs du Tour de France ne sont pas sans savoir que les équipes cyclistes du groupe Pinarello ont remporté de nombreuses victoires depuis la fin des années 80. Il suffit de nommer des illustres coureurs comme Miguel Indurain, Jan Ulrich, Chris Froome, et récemment Egan Bernal, pour se rendre compte combien la marque Pinarello est légendaire et attractive. Si les plus grands professionnels ont choisi Pinarello pour atteindre les sommets, il en va sans dire que les amateurs de course peuvent grâce à ce vélo d’exception, mainte fois vainqueur, rêver plus grand.

Meilleur vélo de ville


Si le Pinarello Dogma F10 est déjà une icône dans le monde des cyclistes professionnels, s’il est sans aucun doute le meilleur vélo de course, il est également le meilleur vélo de ville. En effet, Fausto Pinarello n’a pas lésiné sur les moyens pour offrir aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels, aux citadins qu’aux amoureux de la nature, un vélo capable d’arpenter tous les terrains, que ce soit les routes urbaines, les chemins ruraux, les cols de montagne…

Meilleur vélo du monde


Beaucoup se demandent quel type de vélo privilégier, contraints de choisir entre le vélo de route et le vélo de course, entre la ville et la nature, entre la vitesse et le confort. Avec le Pinarello F10, le cycliste n’a plus à faire ce genre de choix cornélien, ce vélo haut de gamme allie performance et polyvalence comme aucun autre concurrent parce qu’il possède tout simplement des caractéristiques propres incomparables. Voyons ces caractéristiques :

Premièrement, le cadre en carbone Taracoya T100 est un atout considérable du Pinarello Dogma F10. La légèreté et la rigidité de ce cadre ultra moderne permettent d’atteindre sur route une vitesse élevée tout en conservant une forte stabilité. Ainsi, le Pinarello Dogma F10 répond aux principales attentes du cycliste amateur et professionnel, offrant un rapport vitesse/sécurité hors norme, sans omettre le confort que cela procure. Le Pinarello Dogma F10 est finalement le vélo le plus performant grâce à sa légèreté combinée à sa stabilité, il pèse entre 7 et 7,5 kilogrammes ; un poids plume pour un mastodonte de la route.

Deuxièmement, le groupe de transmission ajoute à la qualité du Pinarello Dogma F10. L’acheteur a l’embarra du choix pour le montage, entre un kit Shimano, Campagnolo ou bien Sram. Quelque soit son choix, le cycliste aura la satisfaction de pédaler avec un groupe de transmission haut de gamme pour un vélo de référence haut de gamme. Le Pinarello Dogma F10 est le roi de la route ; le moindre de ses équipements est conçu avec soin et minutie, qu’il s’agisse du dérailleur, du frein à disque hydraulique, du pédalier, de la cassette ou de la chaîne…

Troisièmement, le Pinarello Dogma F10 assure une tenue de route incomparable. Les pneus adhèrent au sol tout en ayant une étonnante impression de voler. La gamme est large : Shimano, Campagnolo et Sram, sans compter les Pirelli Pzero 4 S de 28 pouces parfaitement adaptés en temps de pluie. Que le sol soit humide ou qu’il soit sec, Mr Fausto Pinarello a pensé à tout dans les moindres détails. Et ce n’est pas la selle TwinForce qui nous fera mentir, conçue pour le confort du cycliste avide de kilomètres. Toutes les caractéristiques du Pinarello Dogma F10, conjuguent une petite merveille de technologie, qui en font incontestablement le meilleur vélo du monde.

Côté esthétique, le Pinarello Dogma F10 laisse les observateurs émerveillés par sa finition, comme avec des yeux de Chimène. Quelle autre maison que la maison de maroquinerie Vuitton pouvait habiller le roi des vélos ? Le Pinarello Dogma F10 est un savant mélange entre l’aérodynamisme du vélo de course et l’élégance du vélo urbain. Si on devait le comparer à une voiture, on le comparerait à une Ferrari tant il est racé et noble. Que le cycliste parade sur la côte d’azur ou gravisse les cols les plus rudes, il ne laissera jamais l’observateur indifférent.

Ensuite, il manquerait la cerise sur le gâteau si nous n’évoquions pas le rapport qualité/prix. Certes, le Pinarello Dogma F10 n’est pas un vélo destiné à toutes les bourses, comme tout objet de luxe ; il coûte un certain prix. Il ne faut pas compter moins de 7.000 euros pour un vélo neuf. Néanmoins, en ce qui concerne le rapport qualité/prix, le Pinarello Dogma F10 reste un vélo finalement très abordable financièrement, même si sur ce point tout est relatif. Pour un amoureux du cyclisme, le prix n’est pas si excessif quand on considère les nombreux points forts de ce vélo haut de gamme qui fait du cycliste amateur un cycliste doté d’un matériel professionnel.

Meilleur vélo électrique


Pour aller toujours plus loin, toujours plus vite en prenant un maximum de plaisir, il existe le petit frère du Pinarello Dogma F10, le Pinarello Nytro. Ce vélo électrique route typé « vélo de course » est également le meilleur de sa catégorie, notamment du fait que lorsqu’il atteint sa pointe maximale de 25 km/h, le poids du moteur électrique ne se fait pas ressentir contrairement à bien d’autres VAE. Grâce à sa vitesse, le cycliste peut parcourir une plus longue distance dans une journée, jusqu’à 200 kms. Le cadran indique le pourcentage de batterie restant, ainsi le cycliste n’est pas pris au dépourvu. Il est vrai que les sportifs préféreront l’effort au confort du vélo électrique, mais certains trouveront largement leur compte dans cette approche différente de faire du vélo.

Enfin, le vélo est un bien-être que le Pinarello Dogma F10 incarne à la perfection. Le philosophe Jean-François Balaudé, de l’université Paris-Nanterre, voit ce véhicule à la fois traditionnel et moderne comme « une sorte de métaphysique incarnée ». Ces jolis mots décrivent avec justesse ce que peut ressentir un cycliste tenant le guidon d’un Pinarello Dogma F10. De son côté, Christophe Salaun voit dans la pratique du vélo comme une volupté qui se caractérise par un hédonisme, une éthique de l’effort, ainsi qu’une approche esthétique du monde. Dans une société polluée par les automobiles, aussi bruyantes que dans l’agitation, le vélo reste un symbole de contestation dont le Pinarello Dogma F10 restera pour longtemps encore le dernier empereur.

5/5 - (7 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.