Le virus Cerber, nouvelle terreur des ordinateurs

Accueil » Technologie » Logiciel » Antivirus » Le virus Cerber, nouvelle terreur des ordinateurs

La société Check Point, leader de la sécurité numérique, donne l’alerte: un virus d’un genre nouveau qui n’a rien d’éthique a commencé à sévir sur le net: Cerber, le virus qui prend vos fichiers en otage et vous demande une rançon. Cerber est ce que l’on appelle un « Ransomware », ou « rançongiciel ».

L’économie Cerber

Une véritable industrie

Bien qu’encore jeune, le virus Cerber à développé toute une économie autour de lui. En effet, la société russe qui l’a lâché sur la toile se partage les bénéfices de ses exactions et c’est une véritable franchise qui s’est créé.

Ainsi, chaque affilié touche 60% des fonds rackettés à leurs victimes, alors que les 40% restants reviennent aux développeurs, pour un total de 200 000 $ soutirés à 100 000 victimes.

170 pays sont ainsi ciblés. Le virus en évite toutefois certains tels que l’Ukraine, le Kazakhstan ou l’Arménie, a partir desquels les poursuites sont plus faciles.

Un mode opératoire simple et efficace

Un leurre des plus réalistes…

Tout commence par un piège basique mais bien camouflé revêtant plusieurs formes. Il est possible de tomber sur une boite de dialogue à bots intégrés, mais les mails piégés semblent plus courants.

Dans la forme, le tout est très crédible: provenant de grandes institutions, les mails affichent un excellent niveau linguistique. Dans la forme, le piège est très réaliste.

… Cachant un piège vicieux.

L’objet de ces mails ou de ces pages est principalement lié à une recherche d’emploi, proposant à l’utilisateur le téléchargement de CV piégés.

Une fois infecté, le virus exigera de vous une rançon s’élevant à 1 BitCoin (=500 euros), sans quoi, vous n’aurez plus accès à vos fichiers, cryptés par le virus.

Que faire en cas d’infection?

Par sécurité, questionnez-vous sur l’authenticité du mail ou de la page que vous consultez et soyez extrêmement prudent avant de télécharger quoi que ce soit.
Si le mal est déjà fait, ne cédez pas à la rançon! une recherche Google vous permettra de récupérer vos fichiers et de vous débarrasser de Cerber.

Bitdefender, meilleur antivirus du mois

Recommandé par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.